En ce moment
 
 

Emeute réprimée au centre fermé 127 bis: "Ils ont proposé à des musulmans de manger à 19h" (vidéo)

 

La police locale est intervenue lundi soir au centre fermé 127 bis, situé à Steenokkerzeel, pour contenir une émeute initiée par des personnes de confession musulmane pour non-respect du ramadan, a divulgué mardi soir le journaliste indépendant Fayçal Chessou. Il a été alerté par Ahmed Benamar, vice-président de l'Association des parents marocains pour la promotion socio-culturelle de Molenbeek-Saint-Jean.

Fayçal Chessou déclare avoir été témoin de l'extérieur du centre de l'intervention de la police. Une vidéo montrant l'énervement des détenus a par ailleurs été postée sur internet. Des contacts sont également établis avec des personnes à l'intérieur du centre fermé. Les étrangers en détention se plaignent d'une mauvaise prise en charge du ramadan. Ils dénoncent qu'à de multiples reprises des personnes n'ont pas reçu leur ration quotidienne. "Ils ont même proposé à des détenus musulmans de manger à l'heure normale des repas à 19 heures, alors que la rupture du jeûne se fait à 22 heures", déplore Ahmed Benamar. "Ce n'est pas normal dans une telle institution que le ramadan ne soit pas respecté".

 

Un détenu malade: ce qui a mis le feu aux poudres

Ni la police locale ni l'Office des étrangers n'ont pu être joints pour faire état de la situation. Mais selon nos confrères de Sud Presse, citant une source interne à l’établissement, les illégaux avaient négocié avec la direction du centre la mise en place d’un repas de plus à 22h. Mais selon un détenu, "on ne nous donne que des pâtes, parfois même avariées. Un Pakistanais en a été malade". C’est cela, et non un refus total de la part de l’établissement d’instaurer un service de plus en cette période de ramadan, qui a provoqué l’émeute lundi soir.

 

 

Vos commentaires