En ce moment
 
 

En Gironde, promeneurs et gendarmes chassent la cocaïne sur la plage

Malgré une pluie battante, ils étaient des dizaines lundi au Porge (Gironde), au nord du Cap Ferret, à scruter le sable, tête baissée et regard attentif, pour tenter de repérer un des mystérieux paquets de cocaïne qui, depuis des semaines, s'échouent sur la côte atlantique.

"Interdiction de se promener sur la plage jusqu'à nouvel ordre": les panneaux municipaux fraîchement installés sur la plage n'ont pas l'air d'avoir l'effet escompté.

"On baladait tranquillement la chienne et on n'a pas vu les panneaux d'interdiction d'aller à la plage. Les gendarmes nous ont dit de partir", raconte à l'AFP Martine, en week-end au Porge avec son compagnon.

Patrouillant en 4X4 tout le long du littoral, les gendarmes s'arrêtent devant chaque personne et vérifient le contenu des sacs sur la plage ainsi que les voitures à la sortie des parkings.

Des hélicoptères des douanes et de la gendarmerie de Gironde surveillent les 126 km de côtes du cap Ferret à Soulac-sur-mer, alors que des ballots entourés de plastique, sporadiquement, continuent à arriver.

Martine en a trouvé un : "Quand on a fait demi-tour, on a vu un paquet au bord de l'eau. La curiosité nous a fait nous rapprocher. On s'est rendu compte que ça devait être de la drogue. On n'y a pas touché car on nous a dit que ça pouvait être dangereux", raconte-t-elle.

"Nous avons appelé le 17 et une patrouille de gendarmes est venue. Ils ont récupéré le paquet qui devait faire dans les 4 kg et était mis dans une poche de congélation. Les gendarmes ont remarqué qu'il y avait une inscription marquée dessus", dit-elle, encore tout étonnée de sa découverte au bord de l'océan.

- "Ce n'est pas la première fois"

Dans cette petite commune, située entre le Cap Ferret et Lacanau, les premiers kg ont été retrouvés samedi sur les 13 km de plage. Le maire, Martial Zaninett, a alors décidé de prendre un arrêté municipal interdisant l'accès aux plages, tout comme ceux de Lacanau, Hourtin, Naujac, Cap Ferret et lundi Arcachon.

"Les services de l'Etat nous ont demandés d'interdire l'accès sur les 13 km de la façade que nous avons au Porge, ceci afin de sécuriser les plages et pour des raisons évidemment de dangerosité des produits qui arrivent sur les côtes", explique le maire.

"Les services de gendarmerie avant-hier (samedi) ont trouvé 7-8 kg, 7-8 paquets de cette cocaïne", dit-il.

Les gendarmes mettent en garde contre ces produits "très concentrés". "Il y a des émanations et un risque en le touchant d'avoir une réaction cutanée, d'en mettre un peu partout, sur le volant de sa voiture", expliquent-ils à l'AFP.

Plus de 760 kg ont été retrouvés du Pays basque à la Loire Atlantique où les premiers paquets ont été découverts. En Gironde, des promeneurs en ont trouvé depuis jeudi.

"Ce n'est pas la première fois que ça arrive. J'en ai déjà trouvé il y a deux ou trois ans. Chaque année, il s'en échoue mais là, apparemment, c'est exceptionnel", lance un homme âgé qui ramasse régulièrement les déchets sur la plage, pour garder les plages propres.

Ce type particulier de pêche ces derniers jours ne décourage pas pour autant Martine, bien décidée à revenir le week-end prochain.

"Je travaille dans une usine dans le Lot-et-Garonne et j'ai besoin de prendre l'air malgré le mauvais temps", sourit cette quadragénaire, reconnaissant qu'avec son salaire, "ça aurait été tentant de le prendre mais on est honnête!"

Vos commentaires