En ce moment
 
 

Foire musulmane: le prêcheur koweïtien antisémite interdit d'accès au territoire belge

 
 

Tareq Al-Suwaida, l’invité polémique de la Foire musulmane, ne pourra pas poser le pied sur le sol belge. Le prédicateur avait tenu des propos jugés antisémites et haineux.

Le prédicateur koweïtien Tareq Al Suwaidan qui avait été invité à prendre part à la Foire musulmane organisée le week-end prochain à Bruxelles se verra interdire l'accès au territoire belge, a annoncé ce mardi après-midi le cabinet du ministre de l'Intérieur, Jan Jambon (N-VA). "C'était la seule décision à prendre. Ce prédicateur tient des propos antisémites inacceptables. Sa présence chez nous représente un danger pour l'ordre public", ont commenté M. Jambon et le Premier ministre, Charles Michel.

Des prêches belliqueux à l'encontre des juifs

L'homme disposait déjà d’un visa Schengen via la France. Mais les autorités belges vont donc supprimer ce document et lui interdire l’accès à notre royaume. L'été dernier, en pleine flamblée de violence au moment de l'opération "Bordure protectrice" d'Israël contre le Hamas dans la bande de Gaza, le célèbre prêcheur affilié aux Frères Musulmans avait multiplié les prêches belliqueux à l'encontre des juifs et d'Israël. 

"A cause de mes prises de position"

"Sous la pression du lobby sioniste et à cause de mes prises de position contre les crimes sionistes et la barbarie d'Israël, le gouvernement belge a décidé de m’empêcher d'entrer sur leur territoire (malgré un visa valable) ", a dénoncé le Koweïtien sur sa page Facebook.

La Ligue belge contre l'Antisémitisme satisfaite

Joël Rubinfeld, président de la Ligue belge contre l'Antisémitisme (LBCA), a salué cette interdiction. La LBCA a relevé, à travers des publications sur Youtube, des allocutions de Tareq Al-Suwaidan qui dépassent ses incitations à "l'éradication de l'Etat d'Israël". Parmi celles-ci, figurent la citation "la chose la plus dangereuse, le plus grand ennemi auquel sont confrontés les musulmans sont les juifs", ainsi que des appels à "chaque mère musulmane à biberonner ses enfants à la haine des fils de Sion afin qu'une nouvelle génération se lève pour les rayer de la surface de la planète" et à tout musulman à "prendre part à ce combat, où qu'il se trouve - de l'Indonésie aux États-Unis".

"La Belgique se devait de faire preuve d'une vigilance extrême"

Ce dossier a été remis au gouvernement lors d'une réunion au ministère de l'Intérieur organisée le week-end du 25 octobre et a été transmis au ministère des Affaires étrangères."Dans le contexte explosif actuel, avec la question des djihadistes en Syrie et en Irak et quelque mois seulement après l'attentat au musée juif, la Belgique se devait de faire preuve d'une vigilance extrême", estime Joël Rubinfeld.

"Le promoteur du djihad sans frontières"

"Le prêche de Tareq Al-Suwaidan vise chez nous 40.000 Belges juifs et 500.000 à 600.000 Musulmans en Belgique. C'est vraiment l'importation du conflit. On sait ce qu'il charrie. Des gens viennent à la foire pour voir le promoteur du djihad sans frontières. C'est un jeu de dupes", a encore souligné Joël Rubinfeld en réaction à la défense établie ces dernières semaines par les organisateurs de la foire musulmane.       
 



 

Vos commentaires