En ce moment
 
 

Fusillade au Musée juif: 100 policiers et le FBI mobilisés pour traquer le tueur

 
 

Où en est l'enquête sur la tuerie du musée juif de Belgique? Une semaine après l'attentat, la chasse à l'homme se poursuit. Selon nos confrères de SudPresse, pas moins d'une centaine de policiers sont mobilisés jour et nuit pour tenter de retrouver le tueur.

Une semaine après la fusillade du Musée juif de Belgique à Bruxelles qui a coûté la vie à trois personnes et en a grièvement blessé une quatrième, la police est toujours à la recherche du tueur. 100 policiers sont d’ailleurs mobilisés jour et nuit pour continuer la traque, révèle ce samedi matin SudPresse.

Les policiers aidés du FBI

100 policiers sur le qui-vive, déployés pour chercher des indices sur l’identité du tueur et éviter qu’il ne réitère son acte. Toujours selon SudPresse, les forces de l’ordre belges ont reçu l’appui du bureau fédéral américain, le FBI, pour la traque du tueur. La police fédérale se refuse actuellement à tout commentaire. De son côté, le parquet fédéral ne confirme ni infirme la participation du FBI à l'enquête. Des consignes spécifiques ont également été données à la police bruxelloise pour chaque déplacement : le port d'un gilet pare-balle en permanence mais aussi d'une arme dite "collective", c’est-à-dire une arme de type Uzi, utilisée uniquement dans des situations à haut risque.

Visite de Barack Obama sous haute sécurité

Il faut dire que Bruxelles sera à nouveau placée sous très haute sécurité la semaine prochaine : Barak Obama sera en effet de retour dans la capitale les 4 et 5 juin prochains dans le cadre d'un sommet du G7 qui rassemble les pays les plus riches du monde: le Canada, le Japon, l'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Italie, la France et donc les USA. Le dispositif de sécurité sera au moins aussi important que lors de la dernière visite de Barack Obama. On se rappelle notamment la fermeture de certains axes dans le centre de Bruxelles. Ce sera encore le cas, avec une zone de sécurité établie autour du rond-point Schuman et l'établissement The Hotel, situé au boulevard de Waterloo. Il est donc déjà recommandé d'éviter le centre-ville ces jours-là.


 




 

Vos commentaires