En ce moment
 

Violente altercation dans un centre de distribution Lidl entre un camionneur et des syndicalistes: la police a ouvert une enquête

  • Grève chez Lidl: une bagarre éclate entre un camionneur et des syndicalistes

  • Grève chez Lidl: les magasins se vident faute d

 

Le ton est monté lundi entre plusieurs syndicalistes wallons du SETCa et un chauffeur de poids lourd du centre de distribution de Genk.

La police a ouvert une enquête à propos du différend qui a opposé un camionneur à plusieurs syndicalistes du SETCa, lundi au centre de distribution LDM à Winterslag (Genk). La bagarre a fait deux blessés légers, le chauffeur de 54 ans et un syndicaliste.

Un piquet de grève était installé depuis samedi devant les portes de LDM, le centre de distribution des magasins Lidl du Limbourg et des provinces de Liège et de Luxembourg. L'accord pris était que les camions vides pouvaient quitter le site, un camion s'est ainsi vu libérer la voie. Le chauffeur d'un poids-lourd néerlandais s'est alors collé à ce premier véhicule dans l'espoir de pouvoir s'en aller aussi, ce que n'ont pas apprécié les syndicalistes.


Les faits ont été filmés

A un certain moment, la porte de la cabine du chauffeur s'est ouverte et son rétroviseur a percuté le véhicule devant lui. Le chauffeur est descendu de son camion et une brève mais violente incartade s'est produite. 

Plusieurs versions sont alors évoquées. Selon une version publiée par l'agence Belga, le chauffeur a été projeté au sol et a reçu quelques coups. Selon le syndicat socialiste, le chauffeur a tenté de forcer le barrage et failli renverser un délégué avant de descendre du camion et d'aller agresser celui-ci. "Les faits ont été filmés et les images seront remises aux autorités compétentes si nécessaire", précise le SETCa dans un communiqué. L'enquête devra déterminer ce qui s'est réellement passé.


"Cet incident est un cas isolé"

Quelques syndicalistes sont intervenus et ont quelque peu calmé les esprits. Le chauffeur s'est relevé avec des écorchures et un visage en sang. Il n'a pas fallu emmener qui que ce soit à l'hôpital. La police est venue faire les constats d'usage. Les chauffeurs de camion devant entrer sur le site depuis la Hermeslaan ont été priés de s'abstenir afin de ne pas envenimer le climat. "Le conflit chez Lidl dure maintenant depuis 5 jours, dans le calme mais la détermination, en vue d’obtenir pour tous les travailleurs de meilleurs conditions de travail. Cet incident est un cas isolé. Nous appelons à ce qu’il en reste de même pour la suite", a commenté le SETCa dans un communiqué.

Aussi bien le camionneur que les syndicalistes envisagent de porter plainte.

Vos commentaires