En ce moment
 
 

Coronavirus: les voyages non-essentiels sont interdits à partir de ce mercredi, mais est-ce vraiment respecté?

 
CORONAVIRUS
 

A partir de ce mercredi, il est donc interdit de partir en vacances à l'étranger à cause des nouvelles restrictions sanitaires liées à la pandémie du coronavirus. La police mène des contrôles plus ou moins intensifs en fonction des périodes d'affluence. Aujourd'hui, cette interdiction a-t-elle été respectée à l'aéroport de Zaventem? C'est ce qu'une équipe de journalistes a tenté de vérifier.

Déclaration sur l'honneur

Benoît et Adrien font partie des rares passagers à prendre l'avion ce matin à l'aéroport de Zaventem. Le motif de leur déplacement entre dans la liste des voyages dits essentiels.

"Nous nous rendons à Istanbul pour des réunions professionnelles parce que nous ne pouvons pas tout faire en télétravail et donc il y a des missions qui doivent se faire sur place", justifie Benoît.

Pour se rendre à l'étranger, il y a l'obligation de remplir ce document: " Vous avez déjà complété la déclaration sur l'honneur?", s'enquiert une hôtesse avant de scanner leur bagage.

Cette déclaration sur l'honneur dans laquelle le passager doit expliquer les raisons de son voyage.

"Nous avons donc cocher la case 3 qui déclare que nous effectuons un voyage pour des raisons purement professionnelles", explique le voyageur.

Sans cette déclaration sur l'honneur, les transporteurs sont tenus de refuser l'embarquement. Des contrôles seront effectués surtout aux périodes de forte affluence.

Nathalie Piérard, porte-parole de Brussels Airport donne quelques précisions: "Cette déclaration sur l'honneur sera contrôlée lors du checking par les compagnies aériennes mais peut-être aussi contrôlée par la police fédérale un petit peu plus tard lors du contrôle des passeports..."

Interdiction de voyager pour des raisons touristiques

Vu le taux de fréquentation, ce matin, la nouvelle mesure semble avoir été respectée. Le tableau des départs ne compte que quelques vols. La situation est similaire à celle du premier confinement.

"Avec évidemment nettement moins de passagers par jour, nettement moins de vols aussi par exemple. Aujourd'hui, on a à peine 2000 mille passagers pour une cinquantaine de vols. Il faut savoir que ces derniers jours, on a tourné aux environs des 6000 passagers et une centaine de vols", détaille la porte-parole à titre de comparaison.

La déclaration sur l'honneur est désormais obligatoire pour voyager est à télécharger sur le site info-coronavirus.be

CORONAVIRUS EN BELGIQUE : où en est l’épidémie ce 27 janvier?

 




 

Vos commentaires