En ce moment
 
 

L'agent de joueurs Christophe Henrotay ne devrait pas être extradé avant janvier

L'agent de joueurs Christophe Henrotay ne devrait pas être extradé avant janvier
 
 

(Belga) L'agent de joueurs Christophe Henrotay ne devrait pas être extradé vers la Belgique avant janvier, a-t-on appris lundi de l'avocat de l'agent, Me Dimitri de Béco. La cour d'appel de Monaco doit encore se pencher sur la demande d'extradition de la Belgique, après quoi la décision définitive reviendra au prince Albert.

La cour d'appel de Monaco n'a pas encore communiqué la date à laquelle elle se se pencherait sur le sort de l'agent de joueurs. Ce ne sera tout du moins pas avant la semaine prochaine. Une fois que la cour aura rendu un avis sur la demande d'extradition, la décision définitive reviendra au prince Albert. "Nous avons proposé plusieurs fois au juge d'instruction belge de retirer sa demande d'extradition, vu que mon client est tout à fait disposé à se rendre en Belgique de son plein gré pour répondre à toutes les questions que les enquêteurs voudraient lui poser", explique maître de Béco. "Jusqu'ici, le juge d'instruction a toujours refusé notre proposition." Christophe Henrotay avait été arrrêté à Monaco en septembre dernier. Depuis plusieurs mois, le parquet fédéral et le juge d'instruction Michel Claise mènent une enquête sur des suspicions de blanchiment d'argent et d'association de malfaiteurs. L'enquête porte notamment sur des arrangements financiers autour du transfert de l'attaquant Aleksandar Mitrovic vers le club anglais de Newcastle en 2015 et autour du transfert de Youri Tielemans à l'AS Monaco. Les 10 et 11 septembre, les enquêteurs ont effectué quatre perquisitions à Monaco, deux en Belgique et une à Londres. La justice a saisi trois voitures de luxe, une somme de sept millions d'euros en espèces, un bateau et deux appartements. Christophe Henrotay a été libéré par la cour d'appel de Monaco après le versement d'une caution de 250.000 euros. Son associé Christophe Cheniauxa, été arrêté en région liégeoise, placé sous mandat d'arrêt et inculpé d'escroquerie privée, faux, blanchiment d'argent et association de malfaiteurs. (Belga)




 

Vos commentaires