En ce moment
 
 

L'ancien directeur d'école qui avait traité la N-VA de nazie ne récupère pas sa fonction

L'ancien directeur d'école qui avait traité la N-VA de nazie ne récupère pas sa fonction

(Belga) L'ancien directeur d'une école primaire de Renaix (Flandre-Orientale), rétrogradé après avoir comparé la N-VA aux nazis pour sa politique d'asile, ne retrouvera pas sa fonction, a décidé le Conseil d'Etat. Les faits démontrent que son aversion pour ce parti l'a conduit à tenir des propos qui ne respectent pas les règles de base liées à cette fonction, précise l'arrêt.

L'homme avait envoyé en 2015 un courrier à la ministre flamande des Affaires intérieures Liesbeth Homans (N-VA) pour se plaindre de la politique d'asile. "Pour moi, N-VA signifie 'NAZI' et criminels de guerre", y écrivait-il, ajoutant que les enfants de membres de la N-VA n'étaient pas bienvenus dans son établissement. La ministre avait choisi de rendre cette lettre publique dans le magazine "Dag Allemaal", comme exemple des courriers rageurs qu'elle recevait. Le pouvoir organisateur de l'école avait alors décidé de suspendre le directeur à titre préventif, avant de le réintégrer comme instituteur. Fin 2015, trois membres de la section N-VA de Renaix avaient porté plainte pour calomnie et diffamation, mais le tribunal correctionnel d'Audenarde les avait déboutés, acquittant l'ex-directeur d'école. Les plaignants n'avaient pas interjeté appel. L'ancien directeur avait lui introduit un recours devant le Conseil d'Etat afin de réclamer la récupération de son poste de directeur. Son appel a toutefois été rejeté. (Belga)

Vos commentaires