En ce moment
 

L'avocat de l'homme suspecté d'avoir abattu un policier à Spa réagit: "Impossible à l'heure actuelle de savoir si c’est lui ou pas lui qui a tiré"

  • "Il y a toute une série de zones d

  • Policier abattu à Spa: on en sait plus sur Ivo Theunissen

  • Policier abattu à Spa: l

 

Le Néerlandais arrêté et soupçonné du meurtre d'un policier le week-end dernier à Spa a été longuement entendu par les enquêteurs. Il dit ne se souvenir de rien et invoque son droit au silence. Son avocat s'est exprimé au micro de Julien Modave et David Muller.

Le principal suspect, Yvo Theunissen., un Néerlandais résidant au Limbourg (néerlandais), a été arrêté dimanche matin. Il se trouvait avec son frère et un ami samedi soir à bord d'un taxi dans lequel ils avaient pris place après s'être vu refuser l'accès à un café, près duquel il avait exhibé une arme. Un peu plus tard, il aurait tué un policier à l'aide de cette arme.


"C’est impossible de savoir si c’est lui ou pas lui qui a tiré"

Ivo Theunissen a été auditionné à trois reprises et RTLinfo a pu se procurer le contenu de ces auditions. Son avocat, Maître Renaud Molders-Pierre, explique, au micro de notre journaliste Julien Modave: "Les informations qui sont contenues dans la presse et qui sont rendues publiques sont particulièrement problématiques à l’heure actuelle, la défense n’a pas encore eu accès au dossier répressif, donc on est obligé, finalement, d’apprendre les différents éléments à charge – parce que ce ne sont que les éléments à charge qui sont développés jusqu’ici – en lisant la presse. C’est tout à fait inacceptable, d’autant plus que cela pourrait permettre finalement aux personnes qui doivent encore être interrogées, et qui seraient peut être impliquées, d’éventuellement adapter leur stratégie de défense, alors qu’à l’heure actuelle, il n’est pas établi, ni juridiquement, ni factuellement de manière certaine que c’est effectivement monsieur Theunissen qui a tiré".

Il ajoute: "Il est extrêmement choqué par les accusations qui sont portées à son encontre, dont il faudra déterminer si oui ou non elles sont établies, mais à l’heure actuelle, c’est impossible de savoir si c’est lui ou pas lui qui a tiré". 


Deux suspects comparaissent jeudi à Amsterdam en vue d'une éventuelle extradition

Le frère et un ami du principal suspect dans la fusillade comparaîtront jeudi devant un tribunal à Amsterdam qui devra décider de leur détention en vue d'une éventuelle extradition demandée par la Belgique. Les deux hommes ont été arrêtés cette semaine aux Pays-Bas. Ils sont soupçonnés d'être impliqués dans la fusillade.

Yvo T. a été inculpé pour le meurtre de ce policier et pour tentative de meurtre sur un autre agent de la force publique. Les autorités belges ont demandé l'extradition des deux hommes qui accompagnaient Yvo T. dans le taxi ce soir-là. Un porte-parole du ministère public néerlandais a précisé que la comparution des deux hommes jeudi ne portera que sur la demande d'extradition formulée par la Belgique et non sur le fond de l'affaire.

Si les deux personnes ne s'opposent pas à cette demande d'extradition, ils pourraient être transférés à la Justice belge d'ici une dizaine de jours. Dans le cas contraire, il appartiendra à un tribunal de statuer sur la demande d'extradition au cours d'une période de nonante jours.

Vos commentaires