En ce moment
 
 

L'ex-patron de Century 21 Belgium, Grégory Maquet blanchi par la justice belge

Grégory Maquet, l'ancien directeur général du réseau d'agences immobilières Century 21 Benelux, a été blanchi par la chambre du conseil le 24 juin dernier dans une affaire de suspicions liées à la faillite d'une société qui remonte à de nombreuses années. Concrètement, à l'issue de l'instruction menée par le parquet de Nivelles, la chambre du conseil a estimé qu'il n'y avait pas d'élément qui puisse justifier un procès.

Grégory Maquet avait été condamné pour cette même affaire par la justice espagnole en février 2017, date à laquelle le parquet de Nivelles avait décidé de lancer sa propre enquête. Selon son avocat, Claude Bontinck, que nous avons contacté, l'ex-CEO avait accepté en Espagne un accord à l'amiable à l'issue d'une procédure de médiation que permet la justice espagnole. Il n'y avait pas eu de procès. L'homme avait été condamné à de la prison avec sursis assorti d'une amende, de même qu'un deuxième homme, Basri Bajrami, bien connu de la justice belge pour avoir enlevé dans les années 80, avec Patrick Haemers, l'ancien Premier ministre Paul Vanden Boeynants.

L'avocat nous a rappelé les faits pour lesquels son client était poursuivi. Century 21 Benelux aurait fait appel à un bureau de recouvrement pour récupérer des sommes auprès d'une société. Selon l'avocat, ce bureau aurait agi illégalement auprès du débiteur, se rendant coupable d'extorsion. Maître Claude Bontinck estime que son client n'aurait pas dû accepter à l'époque cet accord à l'amiable pour clôturer au plus vite cette affaire. La condamnation a en effet eu un impact très négatif sur sa carrière puisqu'il avait été immédiatement contraint de quitter le conseil d'administration de Century 21 vu la publicité négative qui retombait sur l'entreprise.

Dans la procédure belge, Grégory maquet était poursuivi pour de nombreuses infractions: avoir retardé une faillite, détournement, escroquerie, "la totale" résumait son avocat. Désormais fort d'un non-lieu par rapport à ces accusations, l'homme a indiqué au journal la DH qu'il allait réintégrer le conseil d'administration de Century 21 Benelux.

Vos commentaires