En ce moment
 

La fille de Bernard Wesphael INDIGNÉE par le dernier livre sur Véronique Pirotton: "La peine de Victor est instrumentalisée pour salir mon père"

Avec l'accord de son fils Victor, un ami de la famille Pirotton raconte dans un livre le couple Pirotton-Wesphael, ses disputes et ses derniers instants. Une publication qui heurte beaucoup la fille de Bernard Wesphael. Reportage de Vincent Jamoulle et Philippe Levefere.

Safia, la fille de Bernard Wesphael, et Victor, le fils de Dominique Pirotton, ont six ans d’écart. En mode famille recomposée, ils se sont côtoyé souvent et parait-il, s’entendaient bien.

Safia Wesphael a commenté sur Facebook La présence muette de Victor à la présentation du livre "malgré le doute".

"Jamais je ne pourrais me mettre à la place de Victor, jamais je n’aurais la capacité de comprendre l’immensité de la douleur que peut causer la perte d’une mère dans des circonstances si sinueuses. Que cet écrit soit le témoignage de mon indignation lorsque j’observe la façon dont sa peine est instrumentalisée par d’autres, pour salir mon père, pour l’ériger en meurtrier violent, alors même qu’un acquittement a été prononcé à l’unanimité des jurés", écrit-elle.


"La liberté d’expression devient diffamation"

Si Safia s’entendait bien avec Victor, elle appréciait aussi sa mère Véronique Pirotton. Le point de vue narratif du livre présenté hier passe mal.

"Comment demeurer silencieuse lorsqu’un individu qui ne connaissait ni mon père, ni sa femme, prend la plume pour se substituer à cette dernière et parle en 'je' pour livrer le récit fictif de sa mort sous les coups de mon père. Comment faut-il réagir quand la liberté d’expression devient diffamation ?", s'indigne-t-elle.


Safia Wesphael remet en cause l'enquête

Dans cette guerre de clans qui continue dans les médias, sur les réseaux sociaux, par livre interposé, la fille de Bernard Wesphael revient sur le fond du dossier. "Une enquête partiale, presque exclusivement à charge a été menée. La mort par intoxication alcoolo-médicamenteuse est la seule hypothèse qui n’est contredite par aucun élément objectif du dossier. Absolument la seule."

Bernard Wesphael ne fait pas de commentaires pour le moment. Son avocat va analyser le livre. S’il l’estime diffamatoire, une plainte sera déposée.

Vos commentaires