La juge d'instruction Anne Gruwez présente aux Magritte 2019 malgré la mise en garde de Luc Hennart, le président du tribunal de première instance

La juge d'instruction Anne Gruwez présente aux Magritte 2019 malgré la mise en garde de Luc Hennart, le président du tribunal de première instance

La juge d'instruction Anne Gruwez, figure centrale du film documentaire "Ni juge ni soumise" de Jean Libon et Yves Hinant, a bravé les interdits et est arrivée samedi soir à la cérémonie des Magritte, malgré la ferme opposition du président du tribunal de première instance de Bruxelles, Luc Hennart, à sa participation à l'événement.

Alors que "Ni juge ni soumise" est nommé dans la catégorie "Meilleur documentaire" aux Magritte mais aussi aux César, Anne Gruwez s'est vu interdire, par Luc Hennart, de s'exprimer publiquement sur le film depuis avril 2018 et aussi de participer aux deux cérémonies. La juge d'instruction a entre-temps pris un avocat pour défendre ses intérêts.

Vos commentaires