La police découvre deux tonnes de cocaïne au port de Gand

La police découvre deux tonnes de cocaïne au port de Gand

Près de deux tonnes de cocaïne ont été découvertes mardi dans le port de Gand. La police a retrouvé les stupéfiants, dont la valeur de revente est estimée à 100 millions d'euros, dans une cargaison de carrelages en provenance du Brésil.

Sous la houlette du juge d'instruction de Gand, la police judiciaire fédérale a mené une enquête sur un transport de drogues en provenance du Brésil vers la Belgique. La drogue a été découverte dans trois containers de carrelages. "Lors de l'enquête approfondie réalisée en collaboration avec les douanes, la protection civile et la police de la navigation, des paquets ont été retrouvés cachés entre les carrelages. Au total, 1.900 paquets d'un poids total de près de 2 tonnes ont été retrouvés par les enquêteurs. Selon une première analyse, il s'agit de cocaïne", explique la police fédérale. La valeur marchande du produit est estimée à 56 millions d'euros et la valeur de revente à 100 millions. L'enquête pour tenter de savoir quelle organisation se trouve derrière le trafic est en cours, précise la police fédérale. "Il s'agit de la plus grande quantité de drogue jamais découverte dans le port de Gand", a indiqué le commissaire principal Patrick Willocx, de la police judiciaire fédérale de Flandre orientale. "En comparaison avec le port d'Anvers, le port de Gand est plus un port de vrac qu'un port de containers. La drogue, conditionnée de manière professionnelle, a été découverte dans trois containers. On ne peut toutefois pas parler d'un changement d'Anvers vers Gand pour le transport de drogues." En effet, 30 tonnes ont été découvertes durant les six premiers mois de l'année à Anvers. La section gantoise du parquet de Flandre orientale ne fera pas d'autres commentaires sur l'enquête. Le parquet et la police n'ont pas indiqué s'il y avait eu des interpellations. La drogue sera détruite jeudi par une firme spécialisée.

Vos commentaires