En ce moment
 
 

Le CHU de Liège condamné à payer 12.000 euros Sélim, un médecin stagiaire

Le tribunal du travail condamne le CHU de Liège à payer plus de 12.000 euros à un assistant médecin. Lors de son stage, son employeur lui demandait de travailler jusqu'à 60 heures par semaines. Des heures supplémentaires forcées et payées moins cher qu'il va donc récupérer. Le jugement pourrait faire jurisprudence. Sélim Sid est l'assistant médecin en question. Il est aujourd'hui hématologue à l'Hôpital Jolimont: "L'horaire théorique que j'aurais dû avoir, c'était 48 heures par semaine en moyenne. Horaire qui "qui pouvait être porté à 60 heures si le candidat médecin le désir ce qui n'était pas mon souhait. Donc malgré mon souhait de rester à 48 heures semaines, ce que la loi m'autorise tout à fait à faire, j'ai eu des pressions multiples pour me forcer à travailler plus. On m'envoyait régulièrement des horaires de garde trop lourds par rapport à mon nombre d'heure de travail. J'étais moins payé que mes collègues pour le même travail, pour faire une pression financière sur moi ce que à ce qu'a constaté le tribunal dans jugement."

Sélim Sid tient à souligner qu'il a eu beaucoup de soutien de la profession, mais de manière anonyme: "J'ai eu beaucoup de témoignages de confrères qui me soutenaient mais qui n'osaient pas publiquement me donner leur soutien. Ils avaient peur des représailles pour eux-mêmes. J'ai eu beaucoup de messages de sympathie après le jugement."

Vos commentaires