En ce moment
 

Le djihadiste belge Hicham Chaib serait décédé: sa famille a posté des messages d'adieu

Le djihadiste belge Hicham Chaib serait décédé: sa famille a posté des messages d'adieu
Hicham Chaib en 2012

Hicham Chaib, l'un des adeptes de l'Etat islamique les plus recherchés par les autorités belges, serait décédé. Des membres de sa famille ont posté des messages d'adieu sur le réseau social Facebook, rapporte lundi la Gazet van Antwerpen. "Ce n'est pas la première fois que lui ou d'autres suspects de terrorisme sont déclarés morts à tort", commente toutefois le parquet fédéral. Hicham Chaib, 36 ans, figure sur la liste des personnes condamnées les plus recherchées par les services de police belges ("Belgium's Most Wanted").

Un poste à responsabilités à Raqqa

Celui qui a grandi à Borgerhout, à Anvers, était l'une des figures de proue du groupe terroriste Sharia4Belgium. Il était en effet le garde du corps et le bras droit du fondateur de l'organisation, Fouad Belkacem. En 2012, il était à la manoeuvre lors d'une émeute contre des policiers dans le district anversois, des faits pour lesquels il a été condamné par défaut à un an de prison. En 2013, il a quitté la Belgique pour la Syrie avec une dizaine d'autres partisans de Sharia4Belgium, afin de combattre aux côtés de l'Etat islamique (EI). Hicham Chaib aurait alors été à la tête de la police religieuse à Raqqa, un poste important au sein de l'organisation terroriste. Il apparait sur plusieurs vidéos de propagande de l'EI, dans lesquelles il appelle les musulmans à rejoindre le califat.

Le 11 février 2015, il a écopé d'une peine d'emprisonnement de 15 ans avec arrestation immédiate à l'issue du procès contre Sharia4Belgium. En 2016, celui qui se fait appeler Abu Hanifa figure dans la vidéo de revendication des attentats de Zaventem et Maelbeek par Daesh, à la fin de laquelle il exécute un prisonnier. Hicham Chaib avait déjà été déclaré mort en février 2017, après des bombardements sur Raqqa. Sa famille avait alors démenti cette information. Le parquet fédéral n'a ni confirmé ni infirmé l'annonce de son décès, cette fois par des membres de sa famille.

web

Vos commentaires