Le procès de Mohamed Abdeslam débute ce lundi: "Mon client est en aveu complet"

Le procès de Mohamed Abdeslam est prévu ce lundi après-midi, à 14h00, devant la 79e chambre du tribunal correctionnel de Bruxelles. Le frère du terroriste Salah Abdeslam est prévenu pour le vol de la caisse communale de Molenbeek-Saint-Jean, commis le 23 janvier dernier. Deux autres personnes sont également prévenues pour ces faits.

Les débats débuteront lundi après-midi devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. Néanmoins, si le parquet décide de faire citer directement l'ex-compagne de Mohamed Abdeslam devant le tribunal, le conseil de celle-ci pourrait demander le report du procès afin de préparer sa défense.

"Mon client est en aveu complet des faits. Il affirme avoir participé à la planification du vol et avoir servi de chauffeur", a précisé à l'agence Belga l'avocat de Mohamed Abdeslam, Me Yannick De Vlaeminck.

Le 23 janvier dernier, peu après 14h00, trois fonctionnaires molenbeekois avaient été attaqués alors qu'ils s'apprêtaient à déposer une somme de près de 70.000 euros à la banque. Un individu armé d'un couteau avait exigé l'argent et pris la fuite avec son butin. Un mois plus tard, quatre personnes avaient été interpellées, dont Mohamed Abdeslam, qui a travaillé pour l'administration molenbeekoise dans le passé et était au courant des transports réguliers d'argent. En juin dernier, ce dernier avait admis avoir joué un rôle d'intermédiaire. Il aurait été informé par Pierre-Raphaël C., un fonctionnaire, qu'une importante somme d'argent devait être apportée à la banque, et l'aurait fait savoir à Youssef B. C'est ce dernier qui aurait commis l'attaque alors que l'argent était transporté notamment par Pierre-Raphaël C. et une ex-compagne de Mohamed Abdeslam.

Le frère du seul terroriste des attentats de Paris encore vivant a également avoué avoir conduit la voiture qui a permis à Youssef B. de prendre la fuite.

Les trois hommes -Mohamed Abdeslam, Pierre-Raphaël C. et Youssef B.- ont été renvoyés devant le tribunal correctionnel. L'ex-compagne de Mohamed Abdeslam, elle, avait été entendue par les enquêteurs mais n'avait pas été inculpée.

Toutefois, le parquet pourrait décider de la citer directement devant le tribunal ce lundi, notamment à la suite des dernières déclarations de Mohamed Abdeslam qui charge son ex-compagne, selon le conseil de ce dernier. Dans un premier temps, Mohamed Abdeslam avait affirmé qu'elle n'était pas au courant du projet de vol.

Vos commentaires