En ce moment
 

Accusé d'avoir étranglé et égorgé ses fillettes, Philippe Roufflaer est devant la justice: "La mort de ses enfants semble le laisser indifférent"

Accusé d'avoir étranglé et égorgé ses fillettes, Philippe Roufflaer est devant la justice:
Les corps des fillettes avaient été découverts le 30 décembre 2016

Un père de famille est jugé devant la cour d'assises de Liège à partir du 8 octobre prochain. Il est accusé d'avoir tué ses deux filles de 8 et 11 ans, fin décembre 2016, à Soumagne.

Les faits sont particulièrement horribles. Philippe Roufflaer, père de famille, est accusé d'avoir tué ses deux fillettes de 8 et 11 ans à Soumagne. L'une a été étranglée, l'autre égorgée. Mais l'accusé assure que sa famille a été victime d'agression de la part d'hommes masqués.

Les enquêteurs ne croient pas à ses explications. En effet, le suspect aurait écrit une lettre 4 ans auparavant, assurant qu'il était prêt à tuer ses enfants. Son couple battait de l'aile. Les psychiatres consultés décrivent une personnalité glaçante.

 
Philippe Roufflaer ne semble pas avoir d'affect

Dans leur rapport, ils soulignent le manque d'émotion dont fait preuve Philippe Roufflaer, même quand il évoque la mort de ses filles, rapporte notre journaliste Antoine Schuurwegen. Par contre, il est bien plus affecté quand il parle de sa situation en prison, notamment. Sur une échelle d'intelligence, les experts le classent dans la moyenne faible. 

L'homme est décrit comme une personne antisociale qui manifeste de l'indifférence pour les sentiments d'autrui. Il estime que tout lui est dû. Il exploite les autres et supporte difficilement la frustration. Les experts décrivent encore Philippe Roufflaer comme étant d'humeur instable et capricieuse.


A-t-il voulu faire souffrir sa femme en tuant leurs filles? 

N'a-t-il pas supporté que sa femme le quitte à nouveau? Voulait-il la faire souffrir en tuant leurs filles? Voulait-il "les emporter avec lui" comme il projetait déjà de le faire 4 ans plus tôt? C'est la thèse des enquêteurs. De son côté, Philippe Roufflaer nie être un assassin.

Le procès de Philippe Roufflaer durera dix jours, en raison du nombre important de témoins.

Vos commentaires