20 ans de prison pour Salah Abdeslam pour tentative d'assassinat terroriste sur policiers rue du Dries: où va-t-il purger cette peine?

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a estimé, lundi matin, que les prévenus Salah Abdeslam, Sofien Ayari et Mohamed Belkaïd se sont associés dans un acte de tentative d'assassinat à caractère terroriste sur des policiers. Salah Abdeslam et Sofien Ayari ont été condamnés à 20 ans de prison et 12.000€ d'amende.

Le tribunal a considéré qu'en tirant sur des policiers avec de armes de guerre, des kalachnikovs, dans un quartier paisible où se trouvent notamment des écoles, les trois occupants de l'appartement de la rue du Dries ont commis une tentative d'assassinat, le 15 mars 2016. Par ailleurs, le tribunal a jugé que le caractère terroriste de leur acte était établi car il est indéniable qu'ils avaient la volonté commune de faire partie d'un groupe terroriste. Tout montre, selon les juges, que Salah Abdeslam, Sofien Ayari et Mohamed Belkaïd évoluaient, au moment des faits, dans la mouvance terroriste.


20 ans pour limiter le risque de récidive

Salah Abdeslam et Sofien Ayari étaient prévenus pour tentative d'assassinat sur des policiers, commis dans un contexte terroriste, et de possession illégale d'armes, alors qu'ils étaient retranchés dans un appartement rue du Dries à Forest le 15 mars 2016, avec Mohamed Belkaïd, abattu par les policiers. Le tribunal estime que Salah Abdeslam n’a aucune conscience de la gravité de son geste. Il n'a trouvé aucune circonstance atténuante aux deux prévenus. Les peines de 20 ans de prison visent à limiter le risque de récidive.

Ce lundi, le tribunal a aussi rejeté la demande de constitution de partie civile de l’association de victimes des attentats de Bruxelles, V-Europe, qui estimait que c'est précisément le fait que Salah Abdeslam et Sofien Ayari aient été débusqués puis arrêtés qui a précipité les attentats de Bruxelles.


"Je verrai avec Salah Abdeslam quel est son souhait"

Le tribunal correctionnel de Bruxelles avait préalablement estimé ce matin recevables les poursuites au sujet de cette fusillade de la rue du Dries, contrairement à ce que soutenait Me Sven Mary. L'avocat de Salah Abdeslam avait plaidé l'irrecevabilité des poursuites pour violation de l'article 12 de la loi sur l'emploi des langues en matière judiciaire.

"Nous allons analyser le jugement de fond en comble. Il nous paraît assez créatif, surtout pour le problème de procédure", a réagi l'avocat de Salah Abdeslam, Me Sven Mary, lundi vers 11h00 après le prononcé d'une peine de 20 ans. "Je verrai avec Salah Abdeslam quel est son souhait, s'il veut faire appel ou non", a-t-il précisé.


Le lieu d'exécution de la peine sera discuté entre les gouvernements belge et français

Le président du tribunal de première instance francophone de Bruxelles, Luc Hennart, a précisé lundi vers 12h00, lors d'une conférence de presse au palais de justice de Bruxelles, que le lieu de l'exécution de la peine de Salah Abdeslam devra être débattu entre les gouvernements belge et français. "Pour savoir où la peine sera effectuée, il devra se tenir une discussion entre les gouvernements belge et français. Salah Abdeslam exécutera sa peine soit en France soit en Belgique", a précisé Luc Hennart. "Il faut savoir qu'actuellement, Salah Abdeslam est sous le coup de plusieurs mesures de détention provisoire."

Vos commentaires