En ce moment
 

Le procès des attentats de Bruxelles relève du casse-tête: et s'il avait lieu à Forest National ?

En 2020 devrait avoir lieu un méga procès dans lequel il y a des centaines de parties civiles : celui des attentats de Bruxelles. Il durera des mois et posent bien des questions logistiques. Il faudra de nombreux moyens humains et financiers. Premier problème à résoudre, le lieu. La cour d'assises de Bruxelles est trop petite. Une question sur laquelle planche le ministère de la Justice.

Interview exclusive du premier président de la Cour d'appel de Bruxelles, Luc Maes. Il a évoqué le procès des attentats de Bruxelles qui aura lieu en 2020. Un méga procès dans lequel il y a des centaines de parties civiles. Il durera des mois et posent bien des questions logistiques. Où l'organiser? Comment le sécuriser? Combien cela va coûter? Beaucoup de questions, et encore de nombreuses inconnues. Luc Maes était au micro de Dominique Demoulin pour RTLinfo: "Le SPF Justice est en train de chercher les lieux dans lesquels la tenue d’un tel procès pourrait se faire. Je ne sais pas s’ils choisiront Forest National ou une ancienne caserne militaire ou que sais-je. Il faudra en tout cas un lieu qui permettra d’accueillir un nombre important de personnes, voire de pouvoir loger les magistrats et les jurés pendant la durée de la délibération qu’ils auront. Il faudra aussi organiser la sécurité, même si cela ne doit pas se faire avec des tanks et des sous-marins dans les égouts de Bruxelles. Il n’empêche la sécurité devra être importante pour un tel procès."

Pour rappel, Le mardi 22 mars 2016, une série d'attentats, revendiqués ensuite par le groupe terroristes ‘Etat islamique’ dans un communiqué, avaient touché Brussels Airport et la station de métro Maelbeek, dans le quartier européen de Bruxelles, faisant 32 morts et 324 blessés. Le procès doit avoir lieu en 2020. Une dizaine de personnes prendront place dans le box des accusés.

Vos commentaires