En ce moment
 

Une défaillance provoque des retards sur de nombreux vols européens: le point sur les perturbations en Belgique

Une défaillance provoque des retards sur de nombreux vols européens: le point sur les perturbations en Belgique

Une "défaillance" technique a provoqué des retards sur de nombreux vols dans l'espace aérien européen, a annoncé Eurocontrol. À l'aéroport de Bruxelles, le nombre de départs a été limité à 10 par heure ce mardi après-midi. À Charleroi, les restrictions n'ont pas provoqué de retards. À Liège, trois vols cargos ont été postposés mais il n'y a pas eu de difficulté particulière. Du côté de la compagnie Brussels Airlines, peu de perturbations également.

Une défaillance chez Eurocontrol, l'organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne, a provoqué des perturbations sur de nombreux vols en Europe. Dans l'après-midi de ce mardi, l'organisme a annoncé que la moitié des vols prévus risquait d'être touchée. Du côté de Belgocontrol, chargé de la sécurité du trafic dans l'espace aérien belge, on nous a indiqué ce mardi vers 20h30 que tout était fait pour que la situation soit complètement rétablie mercredi matin.


Un problème "inédit"

En raison d'un problème technique chez Eurocontrol, la capacité du réseau aérien européen a diminué ce mardi après-midi. "Aujourd'hui, 29.500 vols étaient attendus sur le réseau européen. Environ la moitié d'entre eux pourraient enregistrer un retard en raison de la panne du système", a indiqué dans l'après-midi l'organisation, qui avait signalé plus tôt une "défaillance du système amélioré de gestion tactique des flux", appelé ETFMS. "Le problème avec le système ETFMS a été identifié et des mesures sont en cours pour permettre un retour à la normale", a assuré Eurocontrol.

Concrètement, les plans de vols déposés avant 12h26 (heure belge) ont été perdus, et il a été demandé aux opérateurs aériens de déposer à nouveau des plans de vol pour tous les appareils qui n'avaient pas encore décollé.

Eurocontrol n'a pas donné de détails sur le problème technique à l'origine de ces perturbations, dont une porte-parole a indiqué à l'AFP qu'il était inédit. Plusieurs aéroports européens ont commencé durant l'après-midi à signaler les perturbations attendues.


Le nombre de décollages limité à 10 par heure à Zaventem

Les décollages depuis l'aéroport de Bruxelles ont été limités à 10 par heure (alors que, par exemple, entre 15h et 16h il y avait une cinquantaine de départs prévus à Bruxelles). 


Chez Brussels Airlines


Durant l'après-midi, la compagnie Brussels Airlines, principal client de l'aéroport de Bruxelles, a indiqué ne recenser aucune perturbation.


Pas vraiment de perturbations à Charleroi

De son côté, le porte-parole de l'aéroport de Charleroi nous a indiqué que les restrictions imposées ne provoquaient pas de perturbation. "On est dans les critères donnés. Donc il n'y a pas réellement d'impact sur les opérations à Charleroi. Il reste 13 départs ce mardi et il ne devrait pas y avoir de problème", nous a confié Vincent Grassa vers 16h30.


Trois vols cargos postposés à Liège

Du côté de Liège, pas vraiment de difficultés non plus. "Nous avons peu de vols de passagers à cette période de l'année", a indiqué Christian Delcourt, porte-parole de l'aéroport. "L'impact de la défaillance et des restrictions est donc très limité. Trois vols cargos ont été postposés", a-t-il ajouté.


Vos commentaires