En ce moment
 
 

Les actions des gilets jaunes se poursuivent ce jeudi matin: le point sur les perturbations

Les actions des gilets jaunes se poursuivent ce jeudi matin: le point sur les perturbations

La nuit a été chaude, avec des émeutes à Feluy. Vers midi, après une matinée marquée par plusieurs blocages, la situation se normalisait en divers endroits. Difficile de se prétendre exhaustif car les actions sont sporadiques, spontanées, parfois très éphémères. On tente néanmoins de faire le point ce jeudi midi.

Après une nuit d'émeutes à Feluy et quelques échauffourées ailleurs en Wallonie, il y a toujours des perturbations ce jeudi midi, liées de près ou de loin aux gilets jaunes. Ces derniers ne s'étant jamais rassemblés en collectif, n'ayant jamais demandé d'autorisation de manifestation, il est difficile de les identifier et de savoir si les débordements durant les nuits précédentes, et les blocages pacifiques durant la journée, leur sont imputables.

Peu importe qui en est à l'origine: ce qui compte pour la majorité des citoyens, ce sont les points de blocage actuellement.

L'approvisionnement reprend. Les chargements ont repris sur le site de Total à Feluy, les conditions de sécurité étant réunies, a précisé jeudi en fin de matinée Olivier Neyrinck, porte-parole de Brafco, de la fédération des négociants en carburants. Le porte-parole a précisé par ailleurs que la situation se normalisait pour l'approvisionnement des stations-service et qu'il y avait de moins en moins de problèmes.

La E19, occupée cette nuit par les gilets jaunes et des casseurs non loin de Feluy, semble à nouveau accessible dans les deux sens ce jeudi midi. "Les camions entrent et sortent sous protection de la police, rapporte notre journaliste Mathieu Col, envoyé sur place. Une autopompe est présente et une zone d’exclusion de 500 m est prévue pour les gilets jaunes. Ils étaient une petite dizaines ce matin. Nous n'avons pas aperçu de blocage de la E19. La police protège les entrées et sorties de la sortie 20".

Des photos et des informations nous sont également parvenues en provenance de Courcelles, où l'accès à l'important zoning est à nouveau perturbé, voir bloqué, ce jeudi matin. C'était déjà le cas mercredi, ce qui a provoqué la colère de nombreuses entreprises et commerçants :

courcelles

Le dépôt de Wierde toujours bloqué

Les livraisons de carburant étaient toujours bloquées au dépôt de Wierde ce jeudi vers 10h30 dans le cadre de l'action des gilets jaunes. "Tout continue comme cela a commencé, nous continuons le blocage et ce dans le calme et sans débordement", explique un responsable du mouvement des gilets jaunes, Marc-Henri Jamain. Les gilets jaunes de Wierde comptent d'ailleurs continuer le mouvement aussi longtemps que possible.

A Sclessin, le blocage a cessé. Plus aucun manifestant ne se trouve à Sclessin, a déclaré en matinée la zone de police de Liège. Ils ne sont plus que 5/6 du côté de Wandre où les choses se déroulent sans encombre. Après plusieurs jours de manifestation, le nombre de gilets jaunes est en diminution en région liégeoise. D'après la zone de police de Liège, aucun débordement n'est à signaler. Les gilets jaunes ne font que ralentir les camions en les laissant passer. Ils ne bloquent donc plus l'accès aux différents ports pétroliers.

A la frontière française, un blocage a été installé sur la nationale 6 à Bois-Boudon / Bettignies. Près de 150 camions sont immobilisés à hauteur du poste frontière.

C'est plus anecdotique, mais on nous signale également que des gilets jaunes sont présents à une pompe à essence "en face de Notre Dame de Charleroi", et qu'ils "bloquent tout".

Vos commentaires