En ce moment
 

Les ministres Jambon et Geens ont testé les entrées du palais de justice de Bruxelles

(Belga) Jan Jambon, ministre de l'Intérieur, et Koen Geens, ministre de la Justice, ont testé, mardi en fin de matinée, les nouvelles entrées sécurisées du palais de justice de Bruxelles. Ils ont évoqué, face à la presse conviée à la visite, les prochains travaux dans ce bâtiment judiciaire: l'aménagement de quatre salles de haute sécurité et la restauration de la façade.

Les deux ministres ont tenu un discours face aux médias, mardi matin, pour présenter les avancées en matière de rénovation et de sécurisation du palais de justice de Bruxelles, avant d'examiner eux-mêmes les nouveaux accès sécurisés, inaugurés il y a quelques semaines. "Sécuriser l'accès au palais de justice de Bruxelles n'a pas été une tâche aisée. Mais grâce à la coopération entre la Régie des Bâtiments et le SPF Justice, les accès au palais ont pu être limités et deux nouveaux accès ont été créés, avec installation d'un système de scannage définitif, le 'scanstreet'. L'intégration de toutes les techniques de surveillance et de sécurité ont été réalisées, avec l'accord de la Direction des Monuments et Sites de la Région de Bruxelles-Capitale", a déclaré Jan Jambon. "Nous avons exprimé l'engagement de maintenir les services judiciaires au sein de ce bâtiment. Et cet investissement confirme cet engagement. Nous progressons mais le processus est difficile et délicat", a ensuite affirmé Koen Geens. L'accès au palais de justice de Bruxelles se fait désormais via deux entrées principales. L'une est réservée au personnel de justice, qui entre en actionnant des portes rotatives grâce à un badge. La seconde est réservée au public, qui accède au bâtiment après un passage par un "scanstreet", et aux avocats, qui entrent eux aussi via une porte rotative grâce à un badge. (Belga)

Vos commentaires