En ce moment
 
 

Liège: le violeur de trois adolescentes de 13 à 15 ans évite de se soumettre à une expertise

Liège: le violeur de trois adolescentes de 13 à 15 ans évite de se soumettre à une expertise
©Belga

Le tribunal correctionnel de Liège a constaté vendredi qu'un Hutois âgé de 25 ans suspecté de viols et d'attentats à la pudeur sur trois adolescentes a évité à plusieurs reprises de se soumettre à l'expertise qui lui était imposée. Le juge réexaminera une ultime fois son dossier le 17 janvier prochain.

Trois jeunes filles âgées de 13 ans, 14 ans et 15 ans avaient dénoncé les faits commis par le prévenu en 2011. Elles avaient exposé qu'elles avaient été approchées par le prévenu qui les avaient manipulées et leur avait imposé des relations sexuelles malgré leur absence de consentement.

Les jeunes adolescentes avaient décrit des faits de viols et d'attentats à la pudeur. Elles soulignaient plus particulièrement l'attitude du prévenu qui se montrait harcelant dans le but d'obtenir des relations sexuelles. Certaines, giflées, étaient mises sous pression jusqu'au moment où elles cédaient aux avances du prévenu. Il s'agissait principalement de relations temporaires.

Le parquet avait requis une peine d'un an de prison tandis que la défense avait sollicité une peine assortie d'un sursis probatoire. Le prévenu devait se soumettre à une expertise afin d'évaluer s'il est apte à se soumettre à d'éventuelles conditions probatoires.

Mais le prévenu ne s'est jamais présenté devant l'expert chargé de dresser le rapport attendu par le tribunal. Suicidaire, le prévenu se serait établi en France depuis les faits. Le tribunal a décidé de lui envoyer une ultime convocation pour qu'il se présente à l'expertise.

En cas de rapport défaillant, le prévenu encourt une peine de prison ferme. L'affaire sera réexaminée le 17 janvier.

Vos commentaires