En ce moment
 

Liège: un homme aspergé avec de l'ammoniaque pourrait perdre la vue

Liège: un homme aspergé avec de l'ammoniaque pourrait perdre la vue

L'avocat d'un homme qui avait été victime d'une agression avec de l'ammoniaque a sollicité mercredi devant le tribunal correctionnel de Liège la réalisation d'expertises pour évaluer le dommage de son client. Ce serveur de café pourrait perdre l'usage de la vue après avoir été agressé par un SDF.


Les faits s'étaient déroulés la nuit du 10 juillet 2016 dans le centre de Liège. Un serveur de café avait été suivi dans la rue par le prévenu, un SDF âgé de 35 ans. Alors qu'il venait de retirer de l'argent à un distributeur, le serveur de café avait été agressé par le prévenu. Ce dernier avait tenté de lui voler son argent en lui jetant le contenu d'un flacon d'ammoniaque au visage. Ce geste avait eu des conséquences graves. Le garçon de café avait perdu l'usage de l'œil gauche. Il présente par ailleurs aussi un risque de développer la cataracte à l'œil droit. Le prévenu, un SDF qui ne dispose d'aucun moyens financiers, avait été reconnu en rue deux mois après les faits par sa victime. Lorsqu'il avait été intercepté par la police, il détenait encore une fiole d'ammoniaque sur lui. Selon la victime, il se balade quotidiennement dans le centre de Liège. Le parquet avait requis contre le prévenu une peine de cinq ans de prison ferme. La victime des faits, désormais représentée par un avocat, a depuis lors perdu son emploi de serveur spécialisé dans les cocktails. Son avocat, Me Molders-Pierre, a sollicité la réalisation d'expertises médicales et psychologiques ainsi qu'un dommage provisionnel de 25.000 euros. Le jugement sera prononcé en octobre.

Vos commentaires