En ce moment
 

Mehdi Nemmouche n'a rien dit pour tenter de réduire sa peine: son avocat explique pourquoi

Le procès Nemmouche

Mehdi Nemmouche a été reconnu coupable lors du procès sur l'attentat au Musée juif de Belgique. Il n'a pourtant n'a pas présenté de circonstance atténuante pour tenter de convaincre le jury de le condamner à une peine plus clémente. Son avocat, maître Sébastien Courtoy, a expliqué leur point de vue à notre journaliste Benjamin Samyn.

"Il a été reproché à Mehdi Nemmouche de ne pas avoir de mots pour les victimes du musée. Ceci n'est pas exact. Monsieur Nemmouche a souhaité ne pas plaider sur la peine. Une plaidoirie sur la peine, c'est demander des circonstances atténuantes. Avec les circonstances atténuantes, vous pouvez même descendre, pas dans un cas comme celui-ci, mais vous pouvez descendre jusqu'à 3 ans. Donc il aurait pu avoir une peine de 25 ans, ce genre de chose", a indiqué Me Courtoy dès lundi soir.

"Il n'a pas souhaité le faire, pourquoi? Parce qu'il faut admettre des circonstances atténuantes. Il y en avait deux dans le cas de Mehdi Nemmouche. La première, c'est que dans le cadre de son arrestation, il n'a opposé aucune résistance, alors qu'il aurait pu. Il n'aurait pas dû bien sûr, mais il aurait pu défourailler comme d'autres l'ont fait dans d'autres affaires de terrorisme", a ajouté l'avocat.

"La deuxième circonstance atténuante, c'est tout ce qui concerne sa personnalité. Car c'est ce qui va conditionner après la suite de son parcours. Et là on est obligé de faire un déballage exhibitionniste sur sa jeunesse, son adolescence. Nous n'avons pas souhaité le faire. Nous avions un jury d'honnêtes gens, avec beaucoup de sensibilité. Ce sont des choses que vous percevez quand vous passez deux mois avec un jury. Et il y a une forme de manipulation à jouer sur les sentiments des jurés en venant exhiber toute une série… C'était une enfance assassinée celle de Mehdi Nemmouche. Il n'a pas souhaité le faire. Il a demandé au contraire que toute la compassion, tous les sentiments du jury aillent envers les proches des victimes. Et non pas dans un examen de la vie de Mehdi Nemmouche et des circonstances atténuantes qui en découleraient", a conclu l'avocat de Mehdi Nemmouche.

Vos commentaires