En ce moment
 
 

La reconstitution du meurtre de Julie Van Espen, interrompue après 30 minutes: "La famille est bouleversée" (vidéos)

La reconstitution du meurtre de Julie Van Espen a été interrompue mardi après-midi à Merksem (Anvers). Le suspect, Steve Bakelmans, aurait fait savoir sur place qu'il refusait de collaborer à cette reconstitution.

La reconstitution du meurtre de Julie Van Espen n'aura duré que 30 minutes, indique le parquet d'Anvers. Il n'a pas été possible de la poursuivre en raison du refus de collaboration de l'unique suspect: Steve Bakelmans. De quoi déstabiliser la famille de la défunte. "Ils sont bouleversés, c'est comme une gifle", a réagi John Maes, l'avocat de la famille Van Espen, au micro RTL INFO de Nicolas Lowyck. "Ils savaient que le jour de la reconstitution arrivait, et ils étaient prêts pour ça. Ils ne voulaient pas être là, mais quand même, c'était nécessaire que ça se passe pour l'enquête. Recevoir un coup de téléphone de ma part, disant, ce monsieur ne veut pas collaborer, il n'y a pas de reconstitution, pour la famille, quand même, c'est difficile à accepter, vraiment".

Steve Bakelmans a le droit de ne pas collaborer, explique l'avocat. "Mais tout de même, ça veut dire aussi qu'il n'a pas de beaucoup de respect pour le droit de mes clients et pour leurs sentiments, ça c'est autre chose", ajoute-t-il.


La famille de Julie ne veut "aucune confrontation avec le suspect"

La reconstitution devait en principe durer plusieurs heures. La police avait dressé un périmètre de sécurité sur la Vaartdijk à proximité du lieu du crime afin d'effectuer la reconstitution en toute discrétion.

Cela fait deux mois que la famille de Julie Van Espen est en deuil. "Mes clients ne veulent aucune confrontation avec ce monsieur, c'est pour ça qu'ils n'étaient pas présents aujourd'hui", explique encore John Maes.

La semaine prochaine, la famille aura accès au dossier. "Je vais essayer, après avoir lu le dossier, de donner quelques réponses aux questions qu'ils ont eues dès le début", conclut l'avocat.


Julie a été retrouvée sans vie début mai

L'étudiante de 23 ans avait disparu le 4 mai alors qu'elle circulait à  vélo entre son domicile de Schilde et Anvers où elle devait retrouver des amies. Deux jours plus tard, son cadavre était retrouvé au cours de fouilles dans le canal Albert. Le même jour, Steve Bakelmans, 39 ans, avait été identifié comme suspect et interpellé. L'homme, déjà condamné pour viol et en liberté dans l'attente d'une deuxième affaire de viol pour laquelle il était cité, aurait voulu violer l'étudiante et l'aurait tuée alors qu'elle se défendait.

Vos commentaires