En ce moment
 
 

Molenbeek : défigurée à l’acide par un amoureux éconduit

 
 

La vie de Carmen, 45 ans, a basculé à tout jamais mardi après-midi. Son voisin de palier, ne supportant apparemment pas d’avoir été rejeté, lui a tendu un piège et lui a jeté de l’acide au visage avant de faire couler le liquide corrosif dans son dos. La dame est dans un état critique.

Il était 14h30 mardi quand un homme en tenue de motard sonne chez Carmen, qui vit dans un immeuble à appartements au n° 3 de l’avenue du Sippelberg, près du Stadium à Molenbeek. Il lui explique qu’il a un paquet pour elle. Pensant avoir à faire à un livreur, Carmen prend l’ascenseur direction le rez-de-chaussée. Une fois les portes ouvertes, son calvaire a commencé, révèle la Dernière Heure ce jeudi.



De la peau partout dans le hall


L’homme, caché derrière son casque de moto, lui lance de l’acide chlorhydrique au visage. Il l’attrape ensuite par les cheveux et la traine hors de l’ascenseur. C’est dans le hall de son immeuble qu’il finira sa barbare agression. Alors que Carmen hurle à la mort, il lui déverse le reste de l’acide dans la nuque avant de prendre la fuite. Un voisin témoignera de l’horreur des faits : « Il y avait des cheveux et de la peau partout dans le hall ». Autre preuve : l’ascenseur est hors d’usage. Les dégâts témoignent de la quantité de produit utilisée et de son acidité, sans parler des marques d’ongles dans la boiserie près de l’ascenseur ...

Le courage d'aller chercher du secours

Mais Carmen, 45 ans, mère de 2 enfants de 9 et 15 ans, ne s'est pas laissée abattre et a trouvé la force de rejoindre l’immeuble voisin. S'y trouvent les bureaux de l’agence immobilière Stadium Group où travaille son amie Laurence. Celle-ci est aujourd’hui tellement choquée par l’état du visage de Carmen qu’elle est suivie psychologiquement.

Quant à Carmen, elle est actuellement aux soins intensifs de l'hôpital militaire de Neder-Over-Hembeek. Grièvement brûlée, elle se trouvait encore dans le coma hier soir. Ses jours sont en danger.



Le suspect arrêté


Un suspect a rapidement été interpellé par la police. Il s’agit d’un voisin de palier de Carmen, Richard R., dont elle avait refusé les avances et qui n’aurait pas supporté. L'homme de 54 ans la harcelait et il a été interpellé peu après alors qu’il se cachait chez lui dans son appartement et refusait d’ouvrir sa porte. C'est justement en partie à cause de cette attitude que la police l'a soupçonné. Un juge d’instruction s'est rendu sur place, a délivré un mandat de perquisition et fait ouvrir de force l’appartement par un serrurier. L'homme a été placé sous mandat d’arrêt après audition.

Selon la DH, Richard R. fréquentait un site de rencontres où il se faisait appeler "Hulk". Il se disait "à la recherche de libertinage" et de "femmes coquines". Il se présente également comme "un cœur solitaire", "bouddhiste" et "en manque d’affection et de tendresse".



 




 

Vos commentaires