En ce moment
 
 

Mort de Roger, un gilet jaune, à Visé: le routier néerlandais libéré sous conditions

Le chauffeur routier néerlandais originaire de Landgraaf, suspecté d'avoir mortellement renversé un manifestant en gilet jaune vendredi soir à Visé, a été libéré sous conditions, a indiqué mardi soir le parquet de Liège.

Le routier néerlandais suspecté d’être impliqué dans la mort de Roger, un gilet jaune, à Visé s’est rendu ce mardi à la justice belge. Après audition, il a été remis en liberté sous conditions. La défense du camionneur parle d'un accident, tandis que le ministère public privilégie actuellement la thèse d'un acte délibéré. "L'intéressé a été libéré sous conditions, mais il est inculpé du chef de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner", a confirmé la porte-parole du parquet, Catherine Collignon. 

Le parquet de Liège avait indiqué lundi que le chauffeur était originaire de Landgraaf, ville néerlandaise à 25 kilomètres de Liège. 

Le drame s'est produit au niveau d'un barrage filtrant mis en place par quelques dizaines de personnes vendredi soir sur l'autoroute E25 à Visé, en direction de Maastricht (Pays-Bas). Youri Braibant était à quelques mètres de Roger au moment du drame : il ne croit pas à la thèse de l'accident. "Il y avait une voiture devant, on a arrêté la voiture. Le camion a freiné sec, appels de phares, coups de klaxon. Et quand on a relâché la voiture, le camion a redémarré. Roger courrait devant le camion justement pour essayer de l'esquiver et le chauffeur a accéléré. Je n'ai jamais vu un camion accélérer aussi vite d'ailleurs. Et il est passé sous le camion, oui. Ça reste des images choquantes. C'est indescriptible, il y a un sentiment de culpabilité et de haine envers le camionneur."

Le parquet de Liège avait émis un mandat d'arrêt européen à l'encontre du chauffeur. Dans un premier temps, un autre chauffeur néerlandais, âgé de 56 ans, avait été interpellé. Il est ensuite apparu que cet homme originaire de Dongen n'était pas impliqué.

 

Vos commentaires