En ce moment
 

Motion de méfiance constructive votée contre Jacques Dupire (MR) à Frasnes-lez-Anvaing

(Belga) Le conseil communal de Frasnes-lez-Anvaing a voté, mardi, une motion de méfiance constructive contre l'ancien bourgmestre ff Jacques Dupire (MR), qui fait l'objet d'une instruction pour faux et usage de faux. Seul le MR, emmené par son chef de file, le ministre wallon Jean-Luc Crucke, a voté cette motion. Les autres partis ont voté contre ou se sont abstenus. Le torchon brûle entre Jean-Luc Crucke et le médecin qui siégera comme élu indépendant au sein du conseil.

Le MR avait annoncé le dépôt d'une motion de méfiance constructive lancée contre l'ancien échevin Jacques Dupire, désigné bourgmestre ff quand Jean-Luc Crucke a été nommé ministre wallon en charge du Budget, des Finances, de l'Energie, du Climat et des Aéroports. M. Dupire devait être reconduit à ce poste après les élections d'octobre mais il a été remplacé en dernière minute par Carine De Saint-Martin. Son cavalier seul dans la prise d'un arrêté de police afin de limiter la vitesse dans le cadre de mesures de circulation routière en disposant de chicanes au chemin d'Ellignies à Frasnes-lez-Buissenal et à la rue Emile Deltenre à Saint-Sauveur n'a pas plus au collège. Pire, Jacques Dupire, est soupçonné d'avoir rédigé de faux certificats médicaux pour obtenir des procurations aux dernières élections communales. Une enquête judiciaire est en cours mais le MR frasnois a décidé de ne pas attendre ses conclusions. L'homme évincé, soutenu au conseil communal de mardi soir par de nombreux sympatisants, se dit victime d'une cabale menée par Jean-Luc Crucke qui a eu des mots très durs envers lui, comme l'indique Nord Eclair sur son site internet. Entre les deux hommes, la guerre est déclarée. Il y a quelques semaines, la fille de Jacques Dupire avait annoncé qu'elle se présentait sur la liste Défi aux prochaines élections régionales. (Belga)

Vos commentaires