En ce moment
 
 

Namur: 7 ans de prison requis contre un père incestueux qui consommait de l'alcool et du cannabis avec sa fille

Namur: 7 ans de prison requis contre un père incestueux qui consommait de l'alcool et du cannabis avec sa fille

Le parquet a requis ce jeudi 7 ans de prison et 1.000 euros d'amende à l'encontre d'un père incestueux.

Philippe D. comparaissait devant le tribunal correctionnel de Namur pour inceste et attentats à la pudeur commis à répétition sur sa fille née en 2001. L'enfant a dû subir ceux-ci entre 2011 et 2017. En décembre 2017, il a de plus tenté de violer sa victime en s'introduisant à moitié nu dans son lit.

Le prévenu, interpellé le 12 mars 2018, reconnaît tous les faits qui lui sont reprochés, des caresses déplacées quotidiennes, mais aussi la détention de matériel pédopornographique et des faits de harcèlement et insultes par sms (jusqu'à 30 par jour) et téléphone.


Un risque de récidive élevé

Philippe D., séparé de sa femme, vivait en vase clos avec sa fille, avec qui il consommait de l'alcool et du cannabis. Pour les experts, il se servait de celle-ci comme substitut à sa femme et comme objet sexuel, sans avoir conscience de la gravité et de l'inadéquation de son comportement. Il présente un risque de récidive élevé.

La victime, aujourd'hui majeure, s'est constituée partie civile et réclame 2.500 euros à titre provisionnel. Elle souffre d'un stress post-traumatique et d'un dommage permanent. La jeune fille a été recueillie par sa marraine, qui s'est également constituée partie civile pour un euro à titre provisionnel.

Etant donné que Philippe D. a passé 15 mois en détention préventive, son conseil a demandé une mesure de sursis probatoire pour ce qui excède la détention déjà effectuée. Jugement le 27 juin.

Vos commentaires