En ce moment
 

Nemmouche déclaré coupable d'assassinats terroristes au musée juif: "Il est resté impassible, tandis que Bendrer s'est effondré" (vidéo)

Mehdi Nemmouche, qui niait les faits en affirmant avoir été "piégé", a été déclaré jeudi coupable des quatre "assassinats terroristes" commis le 24 mai 2014 au musée juif de Bruxelles. La cour d'assises a également jugé Nacer Bendrer "co-auteur" de la tuerie. L'un et l'autre ont régai très différemment à la lecture de l'arrêt.

Après deux jours et demi de délibération, le jury de la cour d'assises est parvenu à un verdict. Selon l'arrêt lu par la présidente Laurence Massart, Mehdi Nemmouche est bien l'homme qui a abattu froidement le couple Riva, Alexandre Strens et Dominique Sabrier. D'après les avocats des parties civiles, Nemmouche est resté impassible à la lecture de l'arrêt. "Monsieur Nemmouche regardait devant lui, un peu fier de lui, que sais-je? Alors que pendant les deux mois de procès, on l'a souvent vu tête baissée", a témoigné Marc Libert, avocat de la famille Riva.

Nacer Bendrer, lui, s'est effondré

La cour d'assises a également jugé le co-accusé Nacer Bendrer "co-auteur" de la tuerie. Comme Nemmouche, il encourt la réclusion à perpétuité. Dans le box, au fil de la lecture de l'arrêt, Nacer Bendrer s'est progressivement décomposé. Il a d'abord baissé le regard, avant de se prendre la tête entre les mains pour finir par littéralement s'effondrer, réalisant vraisemblablement la très lourde peine à laquelle il s'expose désormais. "Oui, j'étais juste devant lui, a confirmé maître Marc Libert. À la limite, on a un peu pitié de lui dans la mesure où le parquet avait rabaissé ses prétentions puisqu'il souhaitait au départ le faire condamner comme co-auteur puis comme complice, et finalement les jurés ont retenu l'infraction la plus grave, à savoir co-auteur".

Les peines devraient être annoncées vendredi à l'issue d'une nouvelle délibération.

Vos commentaires