En ce moment
 

Nicolas a été cambriolé dans la nuit de Noël: comment éviter ce scénario lors de la nuit du Nouvel An?

La nuit de Noël a été le théâtre de nombreux cambriolages, notamment dans la commune de Mettet, en province de Namur. Pour éviter pareil scénario lors de la prochaine nuit du Nouvel An, les polices locales délivrent de précieux conseils.

De retour d’une soirée de Noël en famille, Nicolas a remarqué que la porte de sa maison avait été fracturée. "Ils sont rentrés ici avec un pied de biche, probablement. Ils ont forcé la porte, et voilà. Ils ont trouvé de l’argent dans les économies de ma fille, et on a pris des bijoux", détaille-t-il. Tout dans la maison a été fouillé: "Ils sont rentrés par ici", montre-t-il. "Ils ont ouvert les tiroirs, et puis, s’en sont suivis les meubles, toutes les portes, tous les tiroirs de l’habitation".

 

La valeur du préjudice est estimée à 600 euros: de l’argent liquide et des bijoux. Une centaine de mètres plus loin, la propriétaire d’un magasin de décoration a constaté, elle aussi, un vol avec effraction.

Les réveillons de Noël et du Nouvel An sont propices aux cambriolages. Des formations gratuites sont donc proposées par la police afin d’aider les personnes qui le souhaitent à sécuriser leur habitation. 


 
"Si le barillet dépasse de plus de deux millimètres de la rosace, un voleur peut venir avec une pince et casser le barillet, l’enlever, et crocheter la serrure pour ouvrir la porte", explique l’inspecteur Fabrice Pieters. Il est l’un des spécialistes de la technoprévention.

 
"Vous voyez ici que c’est une porte qui a un seul point de fermeture. Il est toujours possible de placer un verrou de sécurité en plus, ce qui aura pour but de retarder les voleurs lors de la tentative d’effraction".

Il est malheureusement impossible d’empêcher quelqu’un de tenter d’entrer chez soi par effraction. L’objectif est donc de retarder ou de décourager le cambrioleur.

Vos commentaires