En ce moment
 
 

Coronavirus: pas d'amende pour les jeunes Belges testés positifs au Covid et rentrés d'Espagne en avion

Pas d'amende pour les jeunes Belges testés positifs au Covid et rentrés d'Espagne en avion:
 
 

L'Agence flamande de la santé, "Zorg en Gezondheid", ne peut pas imposer d'amende aux jeunes testés positifs au coronavirus en Espagne et qui sont rentrés par avion au lieu des bus prévus, ont indiqué les avocats de l'agence. C'est ce qu'a déclaré ce lundi le porte-parole Joris Moonens. "Une sanction n'est possible pour nous qu'en cas de violation des mesures en Flandre."

Samedi, l'agence avait indiqué qu'elle examinait les possibilités juridiques d'imposer une amende administrative au plus de vingt jeunes qui effectuaient un voyage en Espagne avec les opérateurs Summer Bash et Jongerentravel, ont été infectés par le coronavirus et ont pris l'avion pour rentrer en Belgique au lieu des bus prévus. Selon Joris Moonens, le service juridique a examiné les possibilités, mais il semble que l'agence ne soit pas autorisée à imposer des amendes dans de tels cas.

"Nous ne pouvons sanctionner que lorsque les mesures de quarantaine sont violées ici en Flandre." L'incertitude demeure également quant au nombre exact de jeunes qui sont rentrés par avion. "Nous avons reçu de Summer Bash les noms de certains jeunes infectés qui ont pris l'avion, mais Jongerentravel ne nous a pas encore transmis les données."

Plus d'un tiers des jeunes testés négatifs en Espagne positifs à Gand 

Plus d'un tiers des jeunes partis en Espagne avec le voyagiste Summer Bash et qui avaient été testés négatifs là-bas, ont, lors de leur deuxième dépistage à l'hôpital universitaire de Gand samedi, été testés positif au Covid-19. Summer Bash avait annoncé dimanche que 32 des 88 jeunes avaient été testés positifs, mais l'Agence pour les soins et la santé a indiqué ce lundi, sur la base des chiffres de l'UZ Gent, qu'il y avait 37 cas positifs sur 84 tests.

Deux bus transportant des jeunes testés négatifs en Espagne sont arrivés samedi matin à l'UZ de Gand. Chaque jeune a subi un test PCR avant d'observer une quarantaine. Ceux qui ont reçu un résultat négatif devront à nouveau se faire tester dans sept jours. Ceux qui ont reçu un test positif doivent d'isoler pour dix jours. "En deux jours de temps, le nombre d'infections était passé à 124 sur 350 participants, donc on savait que ça pouvait aller très vite", a déclaré samedi Jordy S'Jonger de Summer Bash. "Nous n'avons mis que des personnes testées négatives dans ces deux bus et nous espérons qu'aucune autre infection n'aura lieu."


 




 

Vos commentaires