En ce moment
 
 

Policier tué à Schaerbeek - Le Conseil supérieur de la Justice ouvre une enquête spéciale dans le dossier Yassine M.

 
 

(Belga) Le Conseil supérieur de la Justice (CSJ) a décidé d'ouvrir une enquête spéciale dans le dossier de Yassine M., le suspect qui a attaqué deux policiers avec un couteau à Schaerbeek le 10 novembre dernier, a rapporté dans un communiqué de presse mardi soir le CSJ. L'un des deux policiers est décédé des suites de ses blessures.

Yassine M. s'est présenté spontanément à un poste de police ce jour-là et a ouvertement menacé la police. Le parquet a été informé et a ordonné à la police, entre autres, de l'accompagner dans le service psychiatrique d'un hôpital. En début de soirée, Yassine M. est passé à l'acte. Il a tué un policier et en a blessé un autre. "Ces événements ont provoqué de grands remous et soulevé de nombreuses questions sur les actions de la police, du système judiciaire et de l'hôpital. Entre-temps, une instruction judiciaire a été lancée", a précisé le CSJ. Le Conseil supérieur de la Justice est chargé d'enquêter de manière indépendante et objective sur tout dysfonctionnement du système judiciaire. "La Commission d'avis et d'enquête réunie a décidé aujourd'hui d'ouvrir une enquête spéciale dans l'affaire Yassine M. Toute enquête spéciale de la CSJ se concentre sur le fonctionnement du système judiciaire, et non sur les responsabilités individuelles. Le cas échéant, des recommandations sont formulées afin que de tels événements ne puissent plus se reproduire", a-t-il été précisé. C'est la deuxième fois que le CSJ mène une enquête spéciale sur une enquête judiciaire en cours avec accès au dossier du tribunal. "Le Conseil supérieur de la Justice ne fera aucun commentaire sur les faits, ni sur le contenu des décisions judiciaires: l'indépendance du pouvoir judiciaire est essentielle au bon fonctionnement de l'État de droit." (Belga)


 

Vos commentaires