En ce moment
 

Pologne: les mouvements citoyens s'organisent contre les conservateurs

(Belga) De nombreux mouvements citoyens polonais se sont réunis dimanche, faisant voeu d'unité pour combattre la politique "populiste" et "nuisible" du gouvernement conservateur, lors d'un congrès à Lodz, dans le centre du pays.

Ces initiatives citoyennes ont en commun la volonté de combattre la "politique du PiS: populiste, raciste, nuisible, coûteuse, qui divise la nation", ont résumé les organisateurs dans leur présentation. "L'enjeu du moment est de défendre la Cour suprême" dont la réforme controversée est en cours d'application par les conservateurs, en dépit des objections de juges en poste et de Bruxelles, a indiqué Robert Hojda, responsable de l'organisation du congrès. Selon lui, le congrès réunissait 400 représentants de près de 90 groupes différents venus de toute la Pologne. Ce premier congrès s'est tenu un an et demi après l'effondrement du grand mouvement civique du Comité de défense de la démocratie (KOD), qui mobilisait des milliers de manifestants pour défendre le système judiciaire, les médias publics et les valeurs européennes contre les réformes controversées du parti conservateur Droit et Justice (PiS) au pouvoir depuis 2015. Le mouvement s'est effondré quand le charismatique leader du KOD, Mateusz Kijowski, a été inculpé pour des détournement de fonds, qu'il nie. Dispersés à travers le pays, les groupes représentés dimanche ont chacun leur façon d'agir. "Rebelia Mazovia" manifeste par exemple chaque dimanche, depuis 71 semaines, devant le palais présidentiel à Varsovie et publie les éditions toujours mises à jour de la Constitution où sont soulignés les articles violés selon ses militants par le PiS. Les militants de "Wolne Zaglebie" collent des tracts dans les villes de leur région du sud-ouest de la Pologne. D'autres organisent un mouvement d'observateurs pour les scrutins qui attendent prochainement la Pologne, à commencer par les élections municipales en octobre. (Belga)

Vos commentaires