En ce moment
 

Procès des tortionnaires du petit Brayan à Mouscron: la grand-mère demande son acquittement

Procès des tortionnaires du petit Brayan à Mouscron: la grand-mère demande son acquittement

La grand-mère du petit Brayan, l'enfant torturé à Mouscron en 2013, a demandé son acquittement devant la quatrième chambre correctionnelle de la cour d'appel du Hainaut, mercredi. G.V (68 ans) avait été condamnée à une peine d'un an de prison avec sursis pour non-assistance à personne en danger par le tribunal correctionnel de Tournai. Ce dernier avait conclu qu'elle était au courant des coups portés au gamin âgé de deux ans mais elle n'a rien dit pour protéger sa fille.

Devant la cour, la grand-mère a répété ce qu'elle avait dit devant le tribunal : "si j'avais remarqué quelque chose, je ne serais pas restée sans rien faire, je n'aurais pas hésité à dénoncer ma fille". Sa défense estime qu'elle n'était pas au courant de la violence dont était victime son petit-fils car sa fille avait toujours une explication aux lésions constatées sur le corps du garçon. De plus, ce dernier était surveillé par SOS Enfants, le Service d'Aide à la Jeunesse et plusieurs médecins. Le parquet avait aussi été informé d'une suspicion de maltraitance en avril 2013 et le beau-père de Brayan avait été dénoncé par sa soeur par une plainte déposée à la police en mai 2013.

Mais la machine judiciaire s'est mise en route le 18 juillet quand la mère de l'enfant est arrivée à l'hôpital avec son fils, victime d'un déchaînement de violence de son beau-père la nuit précédente. La mère et le beau-père ont été condamnés à 12 et 11 ans pour torture, mais n'ont pas fait appel.

Vos commentaires