En ce moment
 

Quatre jeunes filment un copain nu et ivre sur Snapchat et lui infligent un traitement dégradant: le tribunal leur accorde la clémence

Quatre jeunes filment un copain nu et ivre sur Snapchat et lui infligent un traitement dégradant: le tribunal leur accorde la clémence

Le tribunal correctionnel de Neufchâteau a accordé, jeudi, la suspension du prononcé à quatre jeunes gens poursuivis notamment pour traitement dégradant et pour des moqueries, sur l'un de leur copain lors d'une fête de Nouvel An.

Pour passer le cap de 2017, une bande de copains s'était retrouvée dans une maison de la région d'Herbeumont. L'un des jeunes, sous influence de l'alcool, à peine conscient, s'était retrouvé à moitié nu. Des copains s'étaient amusés de son état. Des photos du jeune avaient été prises avec des smartphones et certains clichés ont été diffusés via Snapchat. Le sexe du jeune homme avait été badigeonné de sauce. L'un des participants à la soirée avait pris un selfie et un autre avait aussi introduit une bouteille entre les fesses de son copain. Une plainte avait été déposée par le jeune homme contre ses propres amis.

Au final quatre jeunes gens, qui étaient à peine majeurs à l'époque, ont été renvoyés en correctionnelle. Celui qui avait introduit une bouteille entre les fesses était aussi visé par une prévention de viol. Les prévenus ont tous exprimé des regrets et certains sont toujours copains avec le jeune dont ils s'étaient moqués.

"Ce n'est pas juste inadéquat mais aussi punissable par le code pénal", avait relevé la présidente du tribunal à l'adresse des jeunes poursuivis. Mais en leur octroyant la suspension simple du prononcé, le tribunal leur a accordé la clémence. Le parquet était aussi favorable à cette mesure qui ne se retrouvera pas dans le casier judiciaire des jeunes gens bien qu'ils soient reconnus coupables.

Vos commentaires