En ce moment
 
 

Pourquoi la voiture du Roi était bloquée au milieu des manifestations à Bruxelles? "Avant le départ, son trajet a été modifié"

 
 

Un débriefing opérationnel va se tenir dès ce jeudi afin d'analyser et de tirer éventuellement des enseignements de cet "évènement", selon la police.

Image étonnante, mercredi soir: la limousine Mercedes du Roi, immatriculée 1, a été bloquée sur la place Liedts de Schaerbeek. Surpris par le déplacement de la manifestation liée à la mort d'une personne dans un commissariat, la voiture a été la cible de jets de pierre.

A l'arrêt, un convoi est plus vulnérable. C'était le scénario redouté par les services de protection. "Le trajet prévu initialement passait par la gare du Nord. Les professionnels qui s'occupent de son escorte ont estimé que ça représentait un risque. Avant le départ, le trajet a donc été modifié, le nouveau passant par la place Liedts. Mais arrivé à cette place, des débordements avaient commencé à cet endroit", selon Régis Kalut, porte-parole de la police fédérale.

Pour rentrer au Château...

En réalité, le Roi se trouvait à cet endroit car il avait simplement fini sa journée de travail. Il devait rejoindre le Château de Laeken. Arrivé sur la place, il aurait du prendre à droite, mais à cause des débordements, il doit faire demi-tour. Un tram gène la manœuvre, la voiture est immobilisée. Elle reçoit des projectiles, sans conséquence. Après quelques secondes, elle démarre.

"Ce n'est pas un incident, c'est un évènement. La sécurité de Sa Majesté le Roi n'a jamais été compromise. Néanmoins, un débriefing opérationnel va se tenir dès ce jeudi afin d'analyser et de tirer éventuellement des enseignements", poursuit la police.

C'est un détachement de la police fédérale qui assure la sécurité des déplacements du Roi.




 

Vos commentaires