En ce moment
 
 

Rapport Adriaenssens: le cardinal Danneels se dit "choqué"

 

Le cardinal Godfried Danneels a fait savoir ce samedi par son porte-parole qu'il avait été "choqué" à la lecture des récits des victimes des actes de pédophilie au sein de l'Eglise.

"Il s'agit, morceau par morceau, d'histoires criantes de souffrance humaine dont certaines sont tout à fait atroces". Le cardinal "veut une nouvelle fois exprimer sa sincère compassion à l'égard des victimes et leur famille ainsi que de la souffrance qui leur a été infligée par des gens actifs au sein de l'Eglise, dont le comportement est une honte persistante à l'Eglise".


Le cardinal espère que "les mesures qui ont déjà été développées au cours des dernières années, tant en matière de prévention que d'accueil des victimes (point de contact, directives pastorales, commission), seront encore affinées". Le cardinal Danneels s'est dit "certain que les évêques prendront à coeur les recommandations de la commission Adriaenssens et feront tout le nécessaire pour aider les victimes à digérer leur souffrance".

> LIRE: "CE QU'EN DIT LA PRESSE"
> VOIR LE RAPPORT COMPLET ET SES 124 TEMOIGNAGES
> VOS QUESTIONS ET REACTIONS POUR RTL+

 

"C'est le dossier Dutroux de l'Eglise"

La publication du rapport accablant de la commission Adriaenssens sur les faits de pédophilie au sein de l'Eglise a fait l'effet d'une bombe vendredi. Il contient une centaine de témoignages de victimes de prêtres, sur près de 500 recueillis entre janvier et juin 2010. " C'est le dossier Dutroux de l'Eglise ", a déclaré au cours d'une conférence de presse à Louvain le professeur Adriaenssens, comparant l'impact que devrait avoir son rapport sur la société belge avec le choc causé par la révélations des crimes du pédophile meurtrier Marc Dutroux au milieu des années 1990.

 

Vos commentaires