En ce moment
 

Russie: l'opposant Alexeï Navalny renvoyé en prison pour 20 jours

Russie

(Belga) L'opposant russe Alexeï Navalny, arrêté lundi à sa sortie de prison, a été condamné à une nouvelle peine de 20 jours de détention, pour avoir appelé à manifester contre la très impopulaire réforme des retraites.

"Vingt jours", a écrit la porte-parole de l'opposant Kira Iarmych sur Twitter, alors qu'Alexeï Navalny était jugé lundi soir par un tribunal de Moscou. L'opposant n'aura passé que quelques secondes en liberté après sa sortie à l'aube du centre de détention où il venait déjà de passer 30 jours pour une manifestation non autorisée en janvier, pendant laquelle il avait appelé à boycotter l'élection présidentielle du 18 mars. Attendu par les policiers, l'opposant de 42 ans, qui a déjà passé 172 jours en prison ces dernières années, a été conduit dans un commissariat puis, après huit heures en cellule, dans un tribunal. Il était accusé d'avoir appelé à une manifestation qui a porté atteinte à la santé de personnes, en l'occurrence de policiers, selon sa porte-parole Kira Iarmych. "Vous imaginez une affaire, vous fabriquez de manière totalement effrontés une procédure administrative", a lancé lors de l'audience Alexeï Navalny. L'opposant avait appelé les Russes à manifester le 9 septembre contre le très impopulaire projet gouvernemental de réforme des retraites. Il se trouvait lui-même en prison pendant ces rassemblements, qui ont donné lieu à des centaines d'arrestations, parfois très musclées, dans tout le pays. Le bras droit de l'opposant, Leonid Volkov, a accusé sur Twitter le pouvoir de s'en prendre à lui "en raison de ses défaites et échecs des dernières semaines". (Belga)

Vos commentaires