En ce moment
 
 

Russie: Vladimir Poutine durcit la législation contre la mafia

Russie: Vladimir Poutine durcit la législation contre la mafia
Russie

(Belga) Les députés russes ont adopté mardi en deuxième lecture un amendement au Code pénal, initié par Vladimir Poutine, qui facilite l'emprisonnement des chefs mafieux, une attaque inédite du pouvoir contre le crime organisé.

"La Russie a un besoin absolu de cette nouvelle législation qui permettra aux forces de l'ordre d'en finir avec la criminalisation du pays", a expliqué à l'AFP le principal défenseur du texte à la Douma, le député Otari Archba. Avec cet amendement, "le simple fait de diriger une organisation criminelle sera suffisant pour être condamné", alors que jusqu'à présent l'interpellation des dirigeants mafieux se soldait généralement par leur libération faute de chefs d'accusations permettant de les impliquer directement dans les crimes commis par leur organisation. Tous les députés présents dans l'hémicycle -- soit 399 élus - ont approuvé à l'unanimité le texte en deuxième lecture. Après la troisième lecture définitive prévue jeudi, le texte sera voté au Conseil de la Fédération, la chambre haute du Parlement, avant d'être signé par le président russe. Le texte prévoit des peines atteignant 15 ans de prison pour les chefs des groupes criminels, qui peuvent simplement être dénoncés par d'autres criminels ou se confesser. Après l'adoption d'une loi similaire en Géorgie, en 2005, des dizaines de chefs mafieux avaient quitté cette ex-république soviétique pour s'installer en Russie voisine et en Europe. Selon différentes estimations, la Russie compte actuellement entre 200 et 400 "parrains", principalement originaires de Géorgie, des mafieux particulièrement puissants dans les années 1990. Ils avaient alors pris le contrôle de secteurs économiques entiers après l'éclatement de l'URSS fin 1991. Cet "âge d'or" de la mafia russe a pris fin avec l'arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine, fin 1999. (Belga)

Vos commentaires