En ce moment
 
 

Said Hakimi a été placé sous mandat d'arrêt

(Belga) Said Hakimi, déjà inculpé dans le cadre de l'affaire Hakimi/Pauwels, a été placé sous mandat d'arrêt mardi, indique son avocat. D'une part, il n'a pas respecté les conditions imposées par la chambre du conseil qui l'avait libéré dans le cadre de l'affaire des homejackings. D'autre part, il a été interpellé lors de perquisitions menées lundi dans la région de Mons, dans le cadre d'une enquête sur un vaste trafic de produits stupéfiants.

Said Hakimi est le frère de Farid Hakimi, considéré comme "le cerveau" de l'affaires des attaques à mains armées qui ont eu lieu chez des particuliers en Hainaut et dans le Brabant wallon. Ce dossier a été baptisé par la presse "l'affaire Pauwels", en raison de l'implication présumée de l'animateur de RTL dans un seul fait. La semaine dernière, Said Hakimi a comparu sous bracelet électronique devant la chambre des mises en accusation qui devait statuer sur la légalité de l'enquête menée par un policier qui a entretenu une relation avec la compagne d'un autre inculpé, Marwan Hammouda. Un arrêt devait être rendu mardi mais rien n'a filtré de l'audience qui s'est déroulée à huis clos. Lundi, Said Hakimi a été interpellé dans le cadre d'une vaste perquisition lancée en matinée dans la région montoise. Il a été inculpé dans le cadre d'un trafic de produits stupéfiants. De plus, il n'aurait pas respecté le couvre-feu imposé par la chambre du conseil. (Belga)

Vos commentaires