Scandale Publifin: ils avaient jusqu'à ce vendredi pour rembourser, qui l'a fait? Que risquent ceux qui ne l'ont pas fait?

Publifin a laissé la possibilité aux personnes concernées par les montants perçus ayant fait scandale de les rembourser. Mais alors que nous arrivons à la date butoir (ce 15 décembre), certains n'ont toujours pas versé le moindre euro.

Les mandataires de Publifin n'ont pas encore tous remboursé les sommes qu'ils avaient indûment perçues. Ces ex-membres du comité de secteur ont pourtant jusqu'à ce vendredi midi pour rembourser ces montants. Il est en plus difficile de savoir si tout le monde a remboursé d’autant que Publifin a signé une convention de transaction avec chacun de ses anciens membres. Certains peuvent échelonner, d’autres négocient encore. "On est dans le cadre d’une négociation avec des clauses confidentielles donc pour l’instant je n’ai encore rien à dire là-dessus", a commenté Valérie Dejardin, ex-membre de comité de secteur Publifin.


Qui dit avoir payé?

Au total, 283.000€ doivent être remboursés à Publifin pour aujourd’hui. Le bourgmestre d’Engis, Serge Manzatto, par exemple, doit 41.000 €. Claude Emonts, ex-président du comité de secteur énergie, a, lui, déjà remboursé les 35.000 euros que Publifin lui réclamait. D’autres des anciens membres des comités de secteur ont également déjà réglé leur note. "Je vous dis que c’est en ordre, voilà. Je n’en dis pas plus et je n’ai pas d’information supplémentaire à donner là-dessus", a répondu Alain Defays, ex-membre de comité de secteur Publifin, au micro d’Olivier Pierre pour le RTLinfo 13H. "3.300 à peu près, donc je suis clean maintenant, je tourne la page", a affirmé pour sa part Béatrice Kinet.


Que risquent ceux qui ne paient pas?

Les demandes de remboursement avaient été notifiées à 22 anciens membres de comité de secteur de Publifin début novembre. Des poursuites judiciaires sont prévues en cas de non-remboursement. La ministre des Pouvoirs locaux ne saura qui a payé avant fin janvier lorsqu’elle recevra le rapport trimestriel du conseil d’administration de Publifin.

Vos commentaires