En ce moment
 

La filière terroriste a envoyé 22 djihadistes en Syrie, dont un kamikaze de Bruxelles: six individus condamnés en appel

La filière terroriste a envoyé 22 djihadistes en Syrie, dont un kamikaze de Bruxelles: six individus condamnés en appel

La cour d'appel de Bruxelles a condamné, ce vendredi, six prévenus à des peines de deux à dix ans de prison, certaines assorties d'un sursis, dans un dossier de terrorisme relatif à une filière d'envoi de combattants djihadistes belges vers la Syrie. La filière terroriste a envoyé 22 personnes en Syrie, dont Najim Laachraoui, terroriste de l'attentat de Bruxelles. La cour a par ailleurs acquitté deux prévenus, dont un imam.


Des peines alourdies

La cour a condamné Othman Akzinnay à une peine d'emprisonnement de dix ans pour avoir participé aux activités d'un groupe terroriste en tant que dirigeant, réformant ainsi le jugement qui l'avait condamné à six ans de prison. Néanmoins, concernant l'arrestation immédiate, la cour a suivi la thèse de l'avocat du condamné, Me Isa Gultaslar, et ne l'a pas ordonnée.

La cour a également prononcé une peine de quatre ans de prison avec sursis total, contre une peine de 30 mois de prison, à l'encontre du frère d'Othman Akzinnay, Mohamed, défendu par Me Sébastien Courtoy et Me Henri Laquay.

La cour a par ailleurs réformé le jugement concernant Jawad Loutfi. Acquitté en première instance, il écope désormais de deux ans de prison avec sursis.

Concernant Majid Afkir, les juges ont requalifié la prévention de membre d'une filière terroriste à dirigeant d'une telle filière. Mais ils ont par contre suivi la défense, représentée par Me Sébastien Courtoy, concernant la peine. Ils ont ainsi confirmé celle qui avait été prononcée en première instance, soit cinq ans de prison avec sursis pour ce qui excède 20 mois, malgré une aggravation de la qualification des faits.

Enfin, la cour a confirmé les peines de sept ans de prison prononcées à l'encontre d'Ishak Ghennai et de Khaled Khattab. Elle a aussi confirmé les acquittements de Mohamed Benajiba, l'ancien imam de la mosquée Ettaouba à Evere, et de Mouad Kouzam.

Vos commentaires