En ce moment
 

TC Charleroi - Six ans requis contre l'auteur d'une agression, trois jours après sa sortie de prison

(Belga) Une peine de six ans d'emprisonnement a été requise jeudi contre Nahar S., poursuivi devant le tribunal correctionnel de Charleroi pour vol avec violence. Il est suspecté d'être l'un des deux agresseurs d'un homme atteint d'une déficience mentale le 28 janvier 2019, à la rue de Montigny à Charleroi.

Un paquet de cigarettes, le portefeuille et le trousseau de clés de la victime lui avaient été subtilisés. Nahar S., qui venait de sortir de la prison de Jamioulx, avait été maîtrisé par deux témoins. Il attendra ensuite sagement l'arrivée de la police, affirmant n'avoir "rien à se reprocher". "Il a été condamné le 6 décembre 2018 à une peine de trois ans avec un sursis de cinq ans mais, trois jours après sa sortie, il serait accusé à tort par deux témoins qui l'interpellent", a ironisé le ministère public. "Il est en état de récidive et sa peine peut être doublée." Le prévenu portait également sur lui une boulette de cocaïne, qu'il a avalée lorsque la police est arrivée sur les lieux. "Heureusement pour lui, il a pu régurgiter la boulette. Il aurait très bien pu mourir suite à ce geste", a relevé la substitute. Pour la défense, la présence de deux témoins ne démontre pas forcément le délit. "On nous parle des deux témoins qui ont interpellé Monsieur, mais ils n'ont pas constaté les faits. En plus, comment la victime ne peut-elle pas se souvenir d'un strabisme aussi prononcé que celui de mon client? Il y a, pour moi, peu d'éléments à charge de mon client. Je plaide donc un acquittement", a indiqué Me Martines. Le jugement sera prononcé le 11 avril. (Belga)

Vos commentaires