TC Nivelles - Condamnés pour avoir fait la manche en rue en faisant croire qu'ils étaient sourds-muets

(Belga) Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné sept prévenus, mardi, pour des faits d'escroquerie commis en 2016 et 2017 à Ottignies-Louvain-la-Neuve, Jodoigne et Braine-l'Alleud. Florin C., Rembo C., Denis C., Alin-Fernando D., Florin D., Moïse V. et Corina V. se faisaient passer pour des sourds-muets afin de faire la manche en rue et aux abords de centre commerciaux. Ils sollicitaient des signatures et montraient des documents au nom d'une association imaginaire. Deux d'entre eux avaient déjà été condamnés, en septembre 2016 à Tournai, à un an avec sursis pour des faits similaires.

En février 2016, les responsables du Colruyt d'Ottignies avaient appelé la police après avoir mis en fuite de faux sourds-muets récoltant de l'argent auprès des clients. La plaque d'immatriculation française de leur véhicule avait été relevée. Les mêmes suspects ont par la suite été interpellés à Louvain-la-Neuve, où ils montraient aux passants un panneau au nom d'une "association régionale de certificat pour les enfants handicapés sourds-muets et les pauvres". Certains des prévenus ont également été arrêtés à Braine-l'Alleud en avril 2016, puis à Jodoigne en juillet 2017. Ils utilisaient chaque fois le même véhicule et le même stratagème pour apitoyer les passants. Florin C, Denis C et Vasile M. ont déjà des antécédents pour des faits de même nature: les deux premiers avaient écopé d'un an avec sursis à Tournai en septembre 2016, pour des faits commis durant la même période infractionnelle. Pour ces deux prévenus, le tribunal correctionnel du Brabant wallon ajoute dès lors trois mois avec sursis à cette peine antérieure. Rembo C., aux antécédents plus lourds, écope de six mois avec sursis. Tous les autres prévenus sont condamnés à trois mois de prison avec sursis. L'argent trouvé en leur possession lors de leur interpellation est confisqué. (Belga)

Vos commentaires