En ce moment
 

TC Nivelles - Suites judiciaires pour un accrochage entre grévistes et non-grévistes à la prison d'Ittre

(Belga) Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a examiné mardi un dossier mettant en cause un agent pénitentiaire de la prison d'Ittre, aujourd'hui muté dans un autre établissement, à la suite d'un incident qui s'était produit sur le piquet de grève devant l'établissement durant l'arrêt de travail de plus de 40 jours observé en 2016. L'homme est accusé d'avoir malmené une non-gréviste, assistante administrative au greffe de la prison, alors que celle-ci voulait entrer dans l'établissement pour travailler. Elle a déposé plainte pour cette agression, qui lui a occasionné un mois d'incapacité de travail.

Le 31 mai 2016, une partie du personnel de la prison d'Ittre voulait travailler alors qu'un piquet de grève composé d'une trentaine de personnes était en place devant l'établissement. La directrice a ouvert une porte à ceux qui voulaient prendre leur poste, mais un gréviste affilié à la CGSP s'est interposé. D'après plusieurs témoins, il a agrippé la victime par l'épaule et l'a brusquement tirée en arrière pour qu'elle n'entre pas. La dame, légèrement blessée et surtout très choquée, a déposé plainte. Lors de cette bousculade, un délégué CGSP est rapidement intervenu pour calmer le gréviste. Les enquêteurs ont pu visionner des images des caméras de surveillance, lesquelles ont été montrées aux parties à l'audience. L'agent pénitentiaire a affirmé qu'il avait été préalablement pris à partie par la victime. "Je veux bien croire que le prévenu n'a pas voulu blesser la partie civile, mais il l'a tirée volontairement vers l'arrière. Il n'a pas l'air de comprendre: il y a un certificat médical, des témoignages, des images vidéos... Peut-être y a-t-il eu des échanges verbaux préalablement, mais cela ne justifie en rien ce qui a été commis", a estimé le ministère public. Une peine de probation autonome ou une peine de travail ont été requises, tandis que la défense a plaidé la suspension du prononcé. Le jugement sera rendu le 20 mars. (Belga)

Vos commentaires