En ce moment
 

Test-Achats introduit une action collective contre Facebook

Consommation, Internet

(Belga) Test-Achats et ses homologues italienne, portugaise et espagnole introduisent une action collective contre Facebook, chacune dans leur propre pays. Les organisations de défense des consommateurs exigent du réseau social qu'il indemnise à hauteur de 200 euros les utilisateurs dont les données ont été utilisées de façon abusive.

Mi-avril, Test-Achats et ses organisations soeurs AltroConsumo (Italie), OCU (Espagne) et Deco Proteste (Portugal) avaient rencontré des responsables de Facebook pour leur faire part de leurs exigences en termes de protection des données et d'indemnisation des victimes du scandale de Cambridge Analytica. Lors de l'éclatement de la polémique, en mars, Facebook avait indiqué que Cambridge Analytica utilisait les données de 87 millions d'utilisateurs sans leur consentement. Selon Test-Achats, "il apparaît de plus en plus clairement que ce scandale n'est qu'un exemple parmi d'autres d'un modèle économique basé sur le partage et l'utilisation abusive de données sans que les utilisateurs n'en soient correctement informés". Après plusieurs contacts écrits et la réunion du mois d'avril, il apparaît en outre que "la société ne compte pas indemniser les consommateurs", déplore Test-Achats. C'est pourquoi l'organisation et ses homologues italienne, espagnole et portugaise introduisent une action collective contre Facebook. Tout utilisateur peut se joindre à l'action. A ce jour, plus d'un millier d'entre eux se sont déjà manifestés auprès de Test-Achats. En considérant l'avantage commercial que Facebook a retiré en communiquant les données de ses utilisateurs à des tiers, mais également la valeur des données partagées par les utilisateurs sur Facebook, les organisations estiment le dommage subi à au moins 200 euros par utilisateur. (Belga)

Vos commentaires