En ce moment
 
 

Tomorrowland indemnisé à hauteur de 30.000 euros pour fraude aux bracelets d'accès

Tomorrowland indemnisé à hauteur de 30.000 euros pour fraude aux bracelets d'accès

(Belga) Le tribunal correctionnel d'Anvers a condamné mercredi trois personnes pour avoir organisé une fraude aux bracelets d'accès à Tomorrowland. Deux ont écopé d'une peine de travail de 200 heures et de 1.600 euros d'amende. La troisième s'est vu infliger une peine de prison ainsi qu'une amende de 800 euros, le tout assorti d'un sursis. Les trois prévenus doivent également payer 30.200 euros de dommages aux organisateurs du festival.

Les organisateurs du festival avaient remarqué durant le premier week-end de l'édition 2017 qu'un nombre étonnamment élevé de visiteurs se voyaient refuser l'accès au festival en raison d'un problème avec la puce de leur bracelet. Certains demandaient spécifiquement après le prévenu Mohamed A., responsable du service en charge des problèmes techniques avec les bracelets. Ce dernier avait dérobé une série de bracelets censés remplacer ceux dont la puce était défectueuse ou devant être distribués aux visiteurs qui avaient bien un ticket mais avaient oublié leur bracelet à la maison ou ne l'avaient pas reçu. Son cousin Mohamed Y. et un certain Kim A. ont pour leur part revendu des bracelets mais n'étaient pas conscients, selon leurs dires du caractère illégal de l'activité. Une version qui n'a pas convaincu le tribunal. Les deux cousins avaient déjà monté pareil commerce en 2016 de même qu'en 2017. Les enquêteurs estiment que les intéressés auraient ainsi revendu illégalement plusieurs dizaines de pass valables soit pour une journée soit pour un week-end pour un montant évalué à 30.200 euros. Le tribunal a considéré les faits comme établis et a condamné les deux cousins à une peine de travail. Le troisième prévenu a écopé lui d'une peine de prison ainsi que d'une amende avec sursis. Le trio doit également dédommager le festival. (Belga)

Vos commentaires