En ce moment
 

Toujours plus d'écoutes téléphoniques

(Belga) La police belge a procédé l'an dernier à 7.475 mesures d'écoutes téléphoniques dans le cadre de 956 instructions judiciaires, indique lundi Sudpresse sur base d'une réponse du ministre de la Justice à une question parlementaire. C'est 5% de plus qu'en 2016, et un record. Ce nombre, qui était de 5.590 en 2011, ne cesse en effet d'augmenter, notamment en raison de la lutte contre le terrorisme.

Koen Geens insiste également sur l'économie réalisée sur la facture: ces écoutes ont coûté à l'Etat 6 millions d'euros, contre encore 13 ou 14 millions d'euros les années précédentes. Une différence due à un accord passé avec les opérateurs, qui fonctionnent désormais en partie sur une base forfaitaire, à laquelle s'ajoutent des prestations tarifées, souligne Sudpresse. Les écoutes téléphoniques ne sont réservées qu'à des faits graves tels qu'une infraction terroriste ou du trafic d'êtres humains. Un policier qui y a recours doit avoir l'accord du juge d'instruction. (Belga)

Vos commentaires